Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 18:52
La photo ci-dessus est une vue du lac de Soctacocha...

La photo ci-dessus est une vue du lac de Soctacocha...

Grand Merci à l'Ami Paul Stonehill qui vient de m'adresser par email en Anglais ce mardi 01 août 2017, les infos ci-après :

En Français, traducteur Google :

"Les scientifiques polonais ont recherché des traces de l'activité rituelle Inca dans trois lacs de la région du Machu Picchu au Pérou, à une altitude de plus de 4100 m d'altitude. Sur les rives des lacs, il existe des plates-formes de cérémonie, dont les sacrifices ont probablement été faits lors des rituels.
 
J'attire votre attention sur le travail et les découvertes de scientifiques polonais au Pérou :

http://scienceinpoland.pap.pl/en/news/news,415114,polish-divers-discover-secrets-of-the-inca.html

Auparavant, j'ai décrit des découvertes mystérieuses dans les lacs d'eau profonde de Russie et d'Asie centrale. J'ai décrit le cosmonaute soviétique Pavel Popovich et sa revendication sur les bases étrangères sous-marines sur notre planète. Et sa déclaration selon laquelle la base andine est fermée car "nous sommes trop proches". À qui il voulait dire par «nous» n'est pas clair, probablement il a parlé des humains humains de la planète Terre ... Popovitch a été l'aide qui a aidé les chercheurs des OVNI soviétiques à obtenir les fichiers KGB concernant les OVNI. Il en savait beaucoup quand il s'agissait de soviétique Des informations classifiées sur les OVNIS et d'autres phénomènes connexes. Dans notre recherche sur les USO soviétiques, avec Philip Mantle, nous avons découvert des cas soviétiques et russes plus fascinants. Quant à l'information polonaise de l'USO, je vais le présenter dans une future vidéo. Ils ont eu beaucoup d'intérêt Cas et rencontres avec des objets submersibles non identifiés, y compris certains dans les eaux cubaines.
Je ne suis pas certain que nous découvrirons tout ce qu'ils ont découvert dans les trois lacs! Surveillons au mieux les capacités de sortie.

Veuillez consulter mes recherches ci-dessous et m'abonner à ma chaîne YouTube. Partagez les connaissances. C'est très important. Je vous remercie." :

https://m.youtube.com/watch?v=48P_WF9QCMc

 

https://m.youtube.com/watch?v=LM6LrCemFxw

FIN

Localisation de la région de Machu Picchu, au Pérou :

https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1C7rZS8pn3Y8qVRJIkLfgQRwZtj0&hl=en_US&ll=-19.406555893564885%2C-75.43404961697388&z=5

Les infos précédentes de notre Ami Paul Stonehill :

http://ovniparanormal.over-blog.com/2017/07/paul-stonehill-reparle-de-la-mysterieuse-fosse-des-mariannes.html

Sur la Page Facebook "Jimmy Guieu Les Sentiers Invisibles", hier, notre Ami Guy Tarade a publié son remarquable article ci-après :

https://www.facebook.com/groups/1156962664334229/

Guy Tarade
Hier, à 16:48


MYSTÉRIEUX INCONNU
ÉNIGMES SOUS LES OCÉANS


En 1914, Gaston Leroux s’engagea à écrire pour L’Illustration un roman intitulé Le Plus Grand Mystère du Monde. Cette troisième aventure de Rouletabille ne vit jamais le jour. Elle devait relater la découverte d’une civilisation subaquatique, à l’occasion d’une chasse au trésor des galions engloutis.


En 1924, l’auteur pense à reprendre son projet de 1914. Son roman ne sera jamais écrit. Nous pouvons le regretter car Gaston Leroux, créateur précis et méticuleux nous aurait sûrement livré quelques secrets de ce monde inconnu.


Les écrits sacrés tout comme les plus antiques traditions nous enseignent qu’un monde tiré de l’eau fut détruit par l’eau. (Seconde Epitre de Pierre, 3 (5-6-7).)
« Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu, de même qu’une terre tirée de l’au et formée au moyen de l’eau, et que par ces choses le monde d’alors périt, submergé par l’eau, tandis que par la même parole, les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies. »


Rien ne nous interdit de penser qu’une race d’hommes aquatiques ou amphibies a jadis peuplé le fond des océans, tout en développant sur certaines îles, maintenant disparues, des constructions solides très importantes. Nous connaissons encore très mal les abysses marins et une exploration systématique du cinquième continent nous réserve, nous en sommes persuadés, bien des surprises.


L’historien Bérose rapporte que les Sumériens rendaient un hommage fervent à un demi-dieu qui se tenait à une certaine distance du rivage pendant la nuit et venait à terre le jour. Du nom d’Oannès, son culte se perpétua pendant des siècles.


L’ensemble de l’œuvre de Bérose avait de quoi inquiéter. Ce prêtre babylonien réfugié en Grèce nous a laissé le récit d’une rencontre avec des êtres inconnus : les mystérieux Apkallus, semblables à des poissons vivant dans des scaphandres et qui auraient apporté aux hommes les premières connaissances scientifiques.


De nombreux ufologues pensent que les OVNI viennent d’une civilisation qui s’est fixée dans les fonds marins. Des centaines d’observations mentionnent l’émergence des mers et des océans d’objets volants mystérieux et de roues de feu jaillissant des abysses. Un des ces engins surgit même devant les yeux d’un amiral français. Un rapport précis existe de cet incident.


De nombreux témoins ayant vu des OVNI posé au sol décrivent leurs occupants comme de petits êtres aux yeux globuleux. Ces derniers paraissent craindre la lumière solaire et leur présence dans notre environnement se situe toujours entre le coucher et le lever du soleil.


Des vestiges archéologiques répartis un peu partout en Occident et en Orient nous permettent de penser qu’il y a des milliers d’années, des êtres issus du milieu marin étaient vénérés à l’instar des dieux.


Il existe en Bretagne des groupes monolithiques antiques connus sous le nom de « Cavaliers et anguipèdes ». Ils représentent généralement un cavalier chevauchant sa monture, porté ou soutenu par un monstre.


Le premier ensemble fut découvert en 1855, dans le Finistère, au village de Guélen-en-Briec. Il est actuellement conservé au musée départemental. Ce groupe équestre d’environ deux mètres de hauteur représente un homme, le torse relevé, dont les cuisses plongent en queue de serpent. Le cheval est presque cabré, mais il est mutilé et ne possède plus ni tête, ni jambes, ni queue.


Un autre groupe du « cavalier et l’anguipède » fut retrouvé à la même époque non loin de l’ancienne abbaye de Kerlot, puis transporté au manoir de Kéraval-en-Plomelin. Il est entier, et exécuté en granit du pays. Le cavalier porte un manteau flottant qui lui couvre les cuisses.


Le troisième groupe breton provient du voisinage de la chapelle Saint-Mathieu-en-Plouaret (Côtes-du-Nord). Il est également mutilé : le monstre anguipède est sans tête. Le socle, le cheval et l’anguipède sont taillés dans une seule pierre.


Ici le monstre figure une femme couchée sur les cuisses, qui se prolongent aussi en serpents ; le cheval est lourd et massif, comme à Guélen et à Kerlot. Ces curieuses représentations iconographiques témoignent d’un culte dont les modalités nous sont inconnues.
Le « monstre » porte le cheval, symbole solaire par excellence, dans une sorte d’apothéose triomphale.


Les mutilations subies par ces vestiges sont sans doute volontaires. Les cultes païens ayant résisté très longtemps à la pénétration du christianisme, tous les éléments matériels qui se rattachaient à eux furent soumis à des iconoclastes sans pitié et sans culture !


Un groupe semblable à ceux cités plus haut existe en Allemagne, à Stuttgart.


NOTA : Dans une très longue missive en date du 25 mars 1636, qui est conservée à Aix, bibliothèque Méjanes (ms 1209, page 99 sq.) le duc de Retz décrit par le détail l’apparition d’un homme-marin à Belle-Ile. Ce récit est troublant et mériterait une étude approfondie.".

FIN

Sur mon blog, les articles de l'Ami Guy Tarade :

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-13073564.html

CES BASES ALIENS "CHEZ NOUS" :

http://ovniparanormal.over-blog.com/2016/02/les-mysterieux-sons-peut-etre-emis-par-des-bases-aliens.html

Triste souvenir : il y a 10 ans déjà, le 02 août 2007, je recevais ce message de Virginie, la fille de feu l'Ami Guy-Claude Mouny. On pense toujours à Guy-Claude Mouny... :

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-11580331.html

Traduction en Français par Google de l'article sur l'expédition Polonaise dans la région de Machu Picchu :

http://scienceinpoland.pap.pl/en/news/news,415114,polish-divers-discover-secrets-of-the-inca.html

"Les divers polonais découvrent des secrets ... de l'Inca
31.07.2017 HISTORIQUE ET CULTURE


Le camp des scientifiques polonais, photo de M. Sobczyk


Les scientifiques polonais ont recherché des traces de l'activité rituelle Inca dans trois lacs de la région du Machu Picchu au Pérou, à une altitude de plus de 4100 m d'altitude. Sur les rives des lacs, il existe des plates-formes de cérémonie, dont les sacrifices ont probablement été faits lors des rituels.


En particulier, deux des lacs interrogés cette année - Soctacocha et Yanacocha - sont très intéressants pour les chercheurs. Ils sont situés à proximité du célèbre chemin Inca Camino Inca qui relie de nombreux sites archéologiques à la célèbre ville rupestre de Machu Picchu. En période de splendeur, il y a plus de 500 ans, la ville était entourée de nombreux temples et colonies. Actuellement, c'est la zone protégée du parc national Machu Picchu et une route touristique très populaire.
 
"Nous étions convaincus qu'il valait la peine d'explorer profondément dans les lacs déjà pendant la reconnaissance. Il s'est avéré que dans les deux cas, il y avait des plates-formes de pierres de cérémonie par les lacs. Des sacrifices sacrificiels ont probablement été fabriqués à partir de ces plates-formes pendant les rituels" - a déclaré PAP à la recherche Chef de l'expédition, .diver et archéologue Dr. Maciej Sobczyk du Centre for Precolumbian Studies de l'Université de Varsovie. En outre, le Dr Sobczyk, Mateusz Popek et Przemysław Trześniowski sont également membres de l'équipe d'archéologues sous-marins.
 
Les plates-formes elles-mêmes seront également étudiées par les archéologues. Il est possible que, puisqu'ils étaient des structures liées aux cultes, il pourrait y avoir des dépôts de fondation (offrandes de sacrifices faites au moment de la construction). Parfois, les morts seraient également enterrés sous ces structures.
 
Tous les lacs, objet de la recherche polonaise, se trouvent au pied du glacier Salkantay, objet d'adoration des anciens habitants des Andes. Selon les archéologues, ils ont joué un rôle important dans les croyances inca - les lamas et les alpagas, les animaux qui ont joué et jouent encore un rôle important dans l'économie des Andes, auraient émergé d'eux autrefois. Comment les Incas pourraient-ils couler pendant les fêtes religieuses? On sait que les boîtes en pierre immergées Incas remplies de figurines en or et en argent dans le lac Titicaca à la frontière du Pérou et de la Bolivie.
 
Les archéologues ont de grands espoirs pour ce qui peut être caché au fond des lacs Soctacocha et Yanacocha. Au cours de leur recherche initiale, ils ont utilisé le sonar pour créer des cartes bathymétriques. Les plongeurs ont pris un échantillon central de plusieurs centimètres d'un des lacs - les couches de boue qui s'étaient installées au cours des millénaires. En analysant l'échantillon, les scientifiques découvriront non seulement l'histoire des lacs, mais aussi détermineront les conditions environnementales dans la zone entourant les réservoirs.
 
«Le travail de cette année a été un grand défi logistique. En raison du terrain difficile, tous les équipements et fournitures devaient être livrés au camp principal à l'aide de mulets, puis, en raison des pentes raides, arriver au lieu de travail a pris plus de deux Jours "- se souvient le Dr Sobczyk. Il y a eu aussi un accident malheureux - l'un des animaux de transport est tombé de la pente.
 
L'année dernière, des archéologues du Centre d'études précolombiennes de l'Université de Varsovie ont inauguré des recherches pionnières dans des réservoirs d'eau situés dans le parc national péruvien de Machu Picchu. Ils ont enquêté sur quatre lacs différents, y compris Humantay. Cette année, les chercheurs sont retournés pour vérifier les traces potentielles identifiées antérieurement de l'activité humaine et les équipements d'essai conçus spécifiquement pour l'expédition. En dépit d'atteindre le fond à 20 m de profondeur, les chercheurs ont échoué à découvrir des traces de rituels antiques.
 
Les lacs étudiés par les archéologues polonais ne sont pas seulement à très haute altitude, ils sont aussi très profonds. Cela comporte un risque élevé pour les plongeurs - aucun saar ou une plongée archéologique n'a jamais eu lieu à de telles altitudes.
 
«La plongée à haute altitude nécessite un respect rigoureux des procédures associées à une pression atmosphérique beaucoup plus faible à haute altitude. Les jauges de profondeur traditionnelles peuvent donner des résultats inexacts, ce qui rend plus difficile la planification et l'exécution des plongées» - explique l'archéologue sous-marin et l'instructeur de plongée IANTD, Przemysław Trześniowski.
 
La plongée à haute altitude implique un risque beaucoup plus élevé de maladie de décompression, qui nécessite également des compétences de plongée de haut niveau associées à la position sous-marine et aux taux de montée.
 
La plongée profonde à Humantay a également permis aux scientifiques de collecter des données Doppler, qui seront analysées par le Centre national de médecine hyperbare à Gdynia. Des tables de plongée et des procédures de planification et de plongée ont été développées spécialement pour les archéologues par Dr. Jacek Kot, MD.

Des études sous-marines de haute altitude dans les Andes péruviennes sont menées par le Centre d'études précolombiennes en collaboration avec le Département régional du Ministère de la culture à Cusco, l'équipe de recherche du Parc Machu Picchu, dans le cadre du projet «Le rôle de Les sites satellites à proximité de Machu Picchu: Inkaraqay, Chachabamba et les lacs de montagne à Nevado Salkantay (Pérou) ", dirigé par le Prof. Mariusz Ziółkowski. La recherche dans le parc national de Machu Picchu est financée par les subventions de l'Opus et Prelude du National Science Center.
 
PAP - Science et bourses en Pologne".

FIN

A Toulon, France, le 01 août 2017,

Christian Macé

Mon blog : http://ovniparanormal.over-blog.com/

La photo ci-dessus est une vue du lac Yanacocha...

La photo ci-dessus est une vue du lac Yanacocha...

Partager cet article

Repost 0
Christian Macé Macé

Présentation

  • : Le blog de Christian Macé. Je suis sur Facebook : https://www.facebook.com/christian.mace.9 Mais ce compte a été désactivé par facebook le 28 mai 2017 ! Ici mon nouveau compte sur facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100016937507751 Ou alors sur facebook dans la recherche, taper Christian Macé (Toulon). Mon compte sur Twitter : https://twitter.com/Mac44482203 Mon email : macec48@gmail.com Mon téléphone : 0629550094
  • Le blog de Christian Macé. Je suis sur Facebook : https://www.facebook.com/christian.mace.9 Mais ce compte a été désactivé par facebook le 28 mai 2017 ! Ici mon nouveau compte sur facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100016937507751 Ou alors sur facebook dans la recherche, taper Christian Macé (Toulon). Mon compte sur Twitter : https://twitter.com/Mac44482203  Mon email :  macec48@gmail.com  Mon téléphone : 0629550094
  • : Je suis né le 17 juin 1953 à Corbeil-Essonnes, en France. J'habitais initialement à Cogolin et maintenant à Toulon, dans le Var, en France. Cette photo en entête, je l'ai prise à Cogolin dans le Var en France le 29 septembre 2005 à 18 H 09. On voit deux ovnis que j'ai cerclé en rouge. Je n'avais rien vu à l'oeil nu... Ici l'actualité des phénomènes ovni et paranormaux...J'ai commencé à étudier le Phénomène des OVNIS dès l'année 1969, puis par la suite, je me suis aussi intéressé à l'étude des Phénomènes Paranormaux...J'ai fais parti en France, de diverses Associations de Recherches sur le Phénomène OVNI : "GEPA", "GEOS", "CFRU", secrétaire du Groupe Sentinelle...J'ai rédigé de nombreux articles concernant mes Recherches sur ces Phénomènes OVNIS et Paranormaux. Mon email : macec48@gmail.com
  • Contact

  • Macé
  • Passionné ovnis, paranormal et ésotérisme
  • Passionné ovnis, paranormal et ésotérisme

Le dossier des mystérieux félins en promenade

Il s'agit des apparitions et disparitions soudaines de félins, dont chat, panthères, etc. C'est l'affaire des Gros Chats. En fait, ils se meuvent à travers les Autres Dimensions... : http://ovniparanormal.over-blog.com/article-13739144.html

Recherche

Anomalies sur nos autres planetes

Dans le lien ci-après, il y a toute une liste de photos représentant d'étranges structures Extraterrestres sur nos planètes. Notamment celle sur Mercure, dont la forme pourrait être aussi un ovni : http://ovniparanormal.over-blog.com/article-cette-etrange-forme-ou-structure-sur-mercure-prise-en-photo-par-messenger-88037316.html

Pour joindre Christian Macé

Mon email : macec48@gmail.com Mon numéro tél. portable : 0629550094

Date de création de ce blog et nombre d'articles

J'ai créé ce blog le 06 juin 2007. En mai 2013, le nombre d'articles postés dépasse les 10000 articles.

Les Ethnologues-Géologues venus d'Ailleurs

Sur ce site ami, ce lien pour lire mon article "Les Ethnologues-Géologues venus d'Ailleurs" : http://www.infomysteres.com/temoin/ovnimace8.htm

Les Extraterrestres qui sont parmi nous et les Hommes en Noir

LES HOMMES EN NOIR MIB http://ovniparanormal.over-blog.com/christian-mac%C3%A9-ouvre-le-dossier-des-%C3%A9tranges-hommes-en-noir-mib

Ces Intelligences d'Outre-Mondes qui nous côtoient

Sur ce site Ami, le lien de mon article sur "Ces Intelligences d'Outre-Mondes qui nous côtoient". Et à la fin, ouvrir le "Sommaire" pour découvrir mes autres articles : http://ufoweb.free.fr/mace1.htm