Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 19:47

Alien signals 

 

Grand Merci à l'Ami Claude Burkel qui vient de nous adresser son admirable article ci-après... :

 

UN GITE DU LION OU BASE EXTRA-TERRESTRES DANS LES PYRENEES

 

 

GUY TARADE RACONTE DANS SON LIVRE MA RECHERCHE QUE J AI FAIT SUR SA DEMANDE EN 1970 AU PIC CAMBEILLON DANS LES PYRENEES, MERCI A LUI.

 

On dit que les Sarrasins auraient été les dépositaires des « Secrets du Monde ». Et le trésor des Maures ne serait pas autre chose qu’une sorte de science infuse ! La civilisation avancée que les califes imposèrent à l’Espagne encore barbare milite en faveur de cette hypothèse.

 

Quel serait le contenu de cette « bibliothèque » considérée alors comme le plus précieux des trésors ? Deux éléments sont à retenir. Tous les secrets de la Nature et de la science seraient révélés dans ces archives, y compris ceux qui concernent l’énergie nucléaire et la conquête de l’espace.

 

Le trésor des Maures serait donc ce puits de science universel que de nombreux occultismes tentèrent de retrouver au cours des siècles. Sans doute, les Sarrasins ne purent-ils en tirer en Espagne tout le bénéfice, en raison du manque de matières premières.

 

Mais, tant au point de vue de l’architecture que dans le domaine l’agriculture. Ils firent ce que l’on nommerait aujourd’hui des miracles.

 

Une légende locale transmise d’Equiûl à Barcus, le soir à la veillée, prétend qu’il existe un trésor fabuleux déposé là il y a près de 1200 ans par les grands initiés maures. Depuis, toutes les tentatives pour récupérer ont été vouées à l’échec.

 

En 1938, un radiesthésiste qui connaissait beaucoup de choses sur le trésor de Tariq Ziyart décela au pendule la présence des précieux biens. Il monta sa expédition, accompagné d’un expert en dynamitage. Les grottes d’alentour retentirent d’explosion.

 

Puis, un beau matin le radiesthésiste limogea son assistant et s’enfonça seul dans la galerie. Il ne revient jamais.

 

L’affaire fit assez de bruit dans la région pour que les langues se délient : « Ce n’est pas le premier que la terre avale, racontèrent les vieux. Il y en a comme ça qui parlent à la recherche du trésor des Maures, et puis on ne les revoit plus ! »

 

En effet le compte, on apprit qu’une vingtaine d’aventuriers avaient laissé leur vie dans l’entreprise ! En 1946, un nommé H. Banderlye habitant Nice descendit à une soixantaine de mètres au fond d’un aven du pic de Cambeillon.

 

Discret sur le but de son exploration, il répondit à un journaliste qui l’interrogeait : « Je viens rechercher un message de paix ». Il fut suivit ensuite jusqu’au mont Sinaï en Egypte par les services Anglais. « Voir l’Etoile du soir du dimanche 12 et lundi 13 du mois de mai 1946 n° 192 ».

 

En revanche chacun put voir qu’il était remonté les poches vides ! Cela n’empêcha pas d’ailleurs, à quelques jours de là, la police judiciaire de fouiller ses bagages dans un hôtel d’Oloron.

 

Au mois d’août 1967, les montagnards pyrénéens virent sans surprise arriver dans leur région une douzaine de spéléologues équipés d’un matériel pour le moins curieux. Des détecteurs électroniques voisinaient avec des sondes ultra-sensibles dans une panoplie du parfait explorateur souterrain. Ces touristes insolites désiraient, eux aussi, prospecter les avens et les grottes qui s’étendent entre Oloron et Arette.

 

Le tremblement de terre du 13 août à 23 h 15 stoppa leur téméraire entreprise.

 

Notre ami Claude Burkel décida, au mois de septembre 1970, de retrouver le passage qui conduit à ce « Gite secret du Lion ». Se fixant à Arette, il rayonna dans toute la région en interrogeant les personnes âgées les plus susceptibles de lui fournir des renseignements sur l’histoire local. Il constata aussitôt qu’une sorte de barrière de silence avait été dressée autour de « trésor des Maures ».

 

Le pic Cambeillon attira son attention, car il constitue le meilleur repère pour qui voudrait dissimuler dans les entrailles de la terre un dépôt précieux. Ce pic est formé de quatre arêtes sensiblement orientées vers les quatre points cardinaux. Il ressemble à une grande pyramide et sa topographie particulièrement visible de loin.

 

Burkel-1.jpg

  • Pic Cambeillon

Rien n’interdit donc de penser que c’est dans l’aven qui s’étire sous cette montagne que les initiés arabes ont dissimulé leurs mystérieuses caisses. Ils savaient que, même après des siècles, la topographie des lieux ne varierait pas, et que leurs descendants découvriraient très facilement la montagne pyramidale.

 

Non loin de la grotte de Cambeillon, Claude Burkel s’entretient avec les habitants d’une ferme isolée du nom de « Larrandaburu ». Ses occupants semblaient parfaitement au courant de la légende locale, mais une sorte de peur s’empara d’eux lorsque le chercheur évoqua le trésor des Maures.

 

Cette région est protégée par des « forces », lui confia le fermier, et il est dangereux de s’y aventurer seul. Allez donc faire un petit tour sur la face ouest du pic, ajouta-il, et vous verrez que je ne vous mens pas.

 

Claude Burkel suivit ce conseil et découvrit, vers le couchant, des orifices qui donnaient accès à l’intérieur de la pyramide naturelle.

 

Burkel-2.jpg

 

PIC CAMBEILLON FACE OUEST

 

C’est à ce moment précis que des centaines d’abeilles les assaillirent, lui et sa femme. Les insectes pénétrèrent dans leur chevelure sans les piquer, semblant les repousser loin de cette montagne sacrée.

 

A plusieurs reprises, le couples tenta de revenir jusqu’à l’entrée des grottes, mais, chaque fois, les abeilles en défendirent l’accès. Un autre fait frappa notre ami. Près du gouffre, une dizaine d’arbres portaient des traces de brulures à leur sommet et l’un d’eux, celui le plus près de l’aven, était totalement carbonisé jusqu’aux racines. Les ravages provoqués dans la nature à cet endroit semblaient identiques à ceux relevés sur certains points d’atterrissages d’OVNIs !

 

Claude Burkel retourna à la quête du trésor perdu, car, alors qu’il prospectait le site qui avait attiré les chercheurs d’août 1967, une femme basque, qui réside à la ferme de « Larriq », lui confia qu’autrefois son grand-père avait arraché à la terre des statues en métal de différentes dimensions. 

 

Burkel-3.jpg 

 

RECHERCHE AUTORISEE PAR LE MAIRE

 

Depuis le dernier tremblement de terre d’Arette, plus personne n’ose pénétrer dans ces galeries pleines de mystères, mais combien dangereuses.

 

Je possède un dossier complet sur mes recherches qui ont durer 2 ans affaire a suivre, après tant d’années ?

 

 

Claude BURKEL, le 15 mars 2013

 

 

Les articles précédents de Claude Burkel :

 

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-claude-burkel-evoque-les-ovnis-les-extraterrestres-et-le-mal-116188558.html

 

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-claude-burkel-evoque-la-rencontre-ovni-de-peter-et-frances-115831745.html     

 

 

Partager cet article

Repost 0
Christian Macé Macé

Présentation

  • : Le blog de Christian Macé. Je suis sur Facebook : https://www.facebook.com/christian.mace.9 Et sur Twitter : https://twitter.com/Mac44482203 Mon email : macec48@gmail.com Mon téléphone : 0629550094
  • Le blog de Christian Macé. Je suis sur Facebook : https://www.facebook.com/christian.mace.9  Et sur Twitter : https://twitter.com/Mac44482203  Mon email :  macec48@gmail.com  Mon téléphone : 0629550094
  • : Je suis né le 17 juin 1953 à Corbeil-Essonnes, en France. J'habitais initialement à Cogolin et maintenant à Toulon, dans le Var, en France. Cette photo en entête, je l'ai prise à Cogolin dans le Var en France le 29 septembre 2005 à 18 H 09. On voit deux ovnis que j'ai cerclé en rouge. Je n'avais rien vu à l'oeil nu... Ici l'actualité des phénomènes ovni et paranormaux...J'ai commencé à étudier le Phénomène des OVNIS dès l'année 1969, puis par la suite, je me suis aussi intéressé à l'étude des Phénomènes Paranormaux...J'ai fais parti en France, de diverses Associations de Recherches sur le Phénomène OVNI : "GEPA", "GEOS", "CFRU", secrétaire du Groupe Sentinelle...J'ai rédigé de nombreux articles concernant mes Recherches sur ces Phénomènes OVNIS et Paranormaux. Mon email : macec48@gmail.com
  • Contact

  • Macé
  • Passionné ovnis, paranormal et ésotérisme
  • Passionné ovnis, paranormal et ésotérisme

Le dossier des mystérieux félins en promenade

Il s'agit des apparitions et disparitions soudaines de félins, dont chat, panthères, etc. C'est l'affaire des Gros Chats. En fait, ils se meuvent à travers les Autres Dimensions... : http://ovniparanormal.over-blog.com/article-13739144.html

Recherche

Anomalies sur nos autres planetes

Dans le lien ci-après, il y a toute une liste de photos représentant d'étranges structures Extraterrestres sur nos planètes. Notamment celle sur Mercure, dont la forme pourrait être aussi un ovni : http://ovniparanormal.over-blog.com/article-cette-etrange-forme-ou-structure-sur-mercure-prise-en-photo-par-messenger-88037316.html

Pour joindre Christian Macé

Mon email : macec48@gmail.com Mon numéro tél. portable : 0629550094

Date de création de ce blog et nombre d'articles

J'ai créé ce blog le 06 juin 2007. En mai 2013, le nombre d'articles postés dépasse les 10000 articles.

Les Ethnologues-Géologues venus d'Ailleurs

Sur ce site ami, ce lien pour lire mon article "Les Ethnologues-Géologues venus d'Ailleurs" : http://www.infomysteres.com/temoin/ovnimace8.htm

Les Extraterrestres qui sont parmi nous et les Hommes en Noir

LES HOMMES EN NOIR MIB http://ovniparanormal.over-blog.com/christian-mac%C3%A9-ouvre-le-dossier-des-%C3%A9tranges-hommes-en-noir-mib

Ces Intelligences d'Outre-Mondes qui nous côtoient

Sur ce site Ami, le lien de mon article sur "Ces Intelligences d'Outre-Mondes qui nous côtoient". Et à la fin, ouvrir le "Sommaire" pour découvrir mes autres articles : http://ufoweb.free.fr/mace1.htm