Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 03:29
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 02:48

A-AU-RENDEZ-VOUS-DES-PROPHETIES.jpg


L'Ami Ecrivain Guy Tarade vient de nous transmettre ses informations, que nous publieront quotidiennement...

Grand Merci à Guy !

LES PROPHETIES AU RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE...

Par Guy Tarade 

En Anglais (in English) :

http://translate.google.com/translate?u=http%3A%2F%2Fovniparanormal.over-blog.com%2Farticle-12108371.html&langpair=fr%7Cen&hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&prev=%2Flanguage_tools


En ce début du IIIe millénaire, les prophéties ont rendez-vous avec l’histoire. Depuis plusieurs siècles, prophètes, voyants et inspirés semblent avoir décrit notre époque avec une précision surprenante. Mieux il n’est pas besoin d’être un obsédé de l’Apocalypse pour constater que les données de la géopolitique cadrent de façon formelle avec grands et douloureux événements qui se déroulent chaque jour sous nos yeux. Evénements apocalyptiques, au sens familier du terme, c’est à dire catastrophique.

Nous vivons un temps déraisonnable où dans les profondeurs des cités à l’architecture anarchique, des tueurs insomniaques se préparent à une rouge moisson des sociétés en crise annonçant le réveil de la Bête.

Un étrange voyant juif, Zacharie qui vaticinait en 1807 et dont les visions orageuses furent révélées en 1865 dans un livre de l’abbé Fatacioli, intitulé «  Le jour de la colère «, avait axé toutes ses prophéties autour de la lutte éternelle de l’Homme contre la Bête, de la civilisation contre le Léviathan des ténèbres qu’il nomme le Dragon.

Zacharie avait prévu Hitler et l’implacable dictature communiste de l’ex-URSS, mais pour lui, le Dragon viendra de l’empire d’Aquilon !

L’instinct prémonitoire fonctionne en quelque sorte comme un ordinateur, qui ne fait que restituer les résultats logiques des causes dont on l’informe. Mais rien ne nous empêche de changer les causes, et dès lors l’ordinateur se trompera, tout en ayant parfaitement fonctionné.

Les hommes d’aujourd’hui ne savent pas et ne veulent pas exercer leur vigilance, leur liberté et leur volonté, il s’ensuit que les prémonitions et prophéties, surtout de malheurs, sont le plus souvent justes.

Tous ceux qui ont lu René Guénon se souviennent de l’avertissement qu’il avait lancé dans son remarquable ouvrage, Le règne de la quantité et le signe des temps. Ce livre publié au début de l’entre-deux-guerres prophétisait que les masses seraient soumises à une robotisation de plus en plus contraignante. Guénon écrivait : Les hommes deviendront des automates, animés artificiellement et momentanément par une volonté infernale, ce qui donne l’idée la plus nette de ce qui est arrivé aux confins même de la dissolution finale.

Quelques mois après le début du III e Millénaire, de grandes secousses ont marqué sa naissance. L’histoire de la civilisation étant rythmée par une sorte de mouvement de balancier. On découvre actuellement que tous les modèles de sociétés controuvées depuis plus d’un demi-siècle sont totalement utopiques et faux. Des chèques en blanc ont été tirés sur le futur. Un terrorisme aveugle, mais parfaitement organisé répond à une paupérisation des masses orchestrée par la mondialisation. Des chèques en blanc ont été tirés sur le futur. La pollution et les destructions de l’équilibre écologique pèsent sur les jeunes générations. La Nature annonce toujours les grands événements qui vont affecter l’humanité par la projection de leur ombre. Au mois de mars 2002, le monde a appris avec stupeur les profondes modifications provoquées par le réchauffement climatique. Une fracture géante s’est ouverte au pôle Sud. Larsen B, une énorme plaque de glace antarctique, plus vaste que le Luxembourg ou l’île de Majorque s’est fractionnée sur une période de trente-cinq jours, 720 millions de tonnes de glaces sont effondrées et plusieurs dizaines de milliers d’icebergs sont partis à la dérive dans la mer de Weddel. Malgré les cris d’alarme lancés par des experts américains, nul ne s’inquiète du réchauffement de la planète provoqué par l’effet de serre. La calotte glacière vieille de 12 000 ans et épaisse de 200 mètres se fractionne chaque jour de plus en plus.

De nombreux prophètes ont annoncé un gigantesque cataclysme provoqué par le basculement des pôles. Etaient-ils de doux rêveurs ou d’excellents voyants ?

Parmi les nombreuses théories avancées par les scientifiques, pour expliquer les différents cataclysmes qui ont eu lieu sur notre planète depuis des millénaires, celle suggérée, par le Dr.Jhon T. Hollin, de l’Université du Maine, mérite de retenir notre attention. En effet, il affirme que la calotte glaciaire de l’Antarctique se brise périodiquement, glisse dans l’océan et provoque alors un gigantesque raz-de-marée.

Notre planète, sphéroïde imparfait, incliné de 23°27 sur son axe, ne doit sa stabilité que grâce au renflement existant au niveau de l’équateur. Si les glaces des pôles venaient à fondre, la Terre serait déstabilisée et alors, nous assisterions à un bouleversement des pôles.

L’antique loi d’Hermès stipule que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. Les désordres que nous constatons actuellement dans notre environnement sont peut-être les reflets d’une révolution cosmique qui se prépare.

Dans la Lettre à César Nostradamus écrit :

« Mais à cette fin, mon fils, que je ne vague trop profondément pour la capacité de tes sens, et aussi que je trouve que les lettres feront si grande et incomparable jacture, que je trouve le monde avant l’universelle conflagration advenir, tant de déluges et si hautes inondations, qu’il ne sera par si long temps, que hors mis enographies et topographies, que le tout soit péri : aussi avant et après telles inondations, en plusieurs contrées les pluies seront exiguës et tombera du ciel si grande abondance de feu et de pierres candentes, que ne demeura rien qu’il ne soit consumé; et ceci avenir en bref et avant dernière conflagration. » 

Nous n’avons pas encore assisté à des chutes de pierres ardentes, mais une récente actualité nous a fourni des centaines de cas de catastrophes provoquées par des inondations meurtrières engendrant des glissements de terrains.

A suivre...

LES ARTICLES PRECEDENTS DE GUY TARADE :

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-12089871.html

 

Repost 0
Christian Macé Christian Macé
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 01:18

A-sphinx.gif


IL Y AVAIT UN DEUXIEME SPHINX EN EGYPTE...


Mise en ligne le 01 septembre 2007 :

 
Traduction "Google" :
 
TEXTE :
 
Il y avait un deuxième sphinx en Egypte
1er sep. 2007, 0001 heures d'IST, ANI  
 
LE CAIRE : Deux sphinx ont existé sur le plateau de pyramides, selon une nouvelle étude par EL Shammaa d'Egyptologist Bassam.

L'EL Shammaa a indiqué le moitié-lion célèbre, demi d'homme que le statut était une déité égyptienne érigée à côté d'un autre sphinx, qui a depuis disparu sans trace. Cette théorie, cependant, est en contradiction à la croyance générale qu'une statue colossale simple a fonctionné comme garde aux pyramides.

L'EL Shammaa a indiqué que l'idée de deux sphinx est plus en conformité avec la croyance égyptienne antique, qui a été principalement basé sur la dualité.

« Les textes de pyramide ont récupéré chez Saqqara, particulièrement de la pyramide de Wanis, contiennent des descriptions de la conception égyptienne antique de la façon dont l'univers a été créé. Fondamentalement, ce concept a souligné la croyance dans la dualité, » EL Shammaa dit.

« Toutes les fois que nous devons traiter le culte solaire, nous devrions parler des revêtements d'un lion et d'une lionne, pose parallèle ou se reposer en position dos à dos. »

« La double avenue des sphinx RAM-dirigés affrontant le premier pylône de Karnak et ses contre-parties des sphinx humain-dirigés au temple de Luxor soulignent cette dualité, à côté d'autres indications comme les doubles couronnes de l'Egypte, de l'IS-IS, de l'Osiris, du Habtoor et du Horus supérieurs et inférieurs, » EL élaboré Shammaa.

Il de ladite disques et mythologie antiques d'Egyptien a proposé qu'éclairant la partie détruite du sphinx, ajoutant que ceci pourrait être dans la référence au deuxième sphinx, qui a été éliminé après une malédiction par la déité égyptienne en chef.

La « expression No. 600 l'indique qu'Atum - « accomplir un » et un dieu de créateur en mythologie égyptienne antique - a créé son fils Shu et fille Tefnut, les formant comme lion et lionne et plaçant chacun sur un bout extrême de l'univers, » a dit.

« Shu était de prendre le disque solaire entre ses mâchoires et de le remettre à sa soeur Tefnut qui à leur tour le capturerait entre ses mâchoires et par ainsi faisant ils réaliseraient le plein cycle du soleil, » il se sont ajoutés.
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 11:30
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 11:21
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 11:11
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 07:54
Voici deagent-secret003.gif nouvelles imformations si précieuses de "MONSIEUR X", toujours aussi avisé...

Aujourd'hui :

LE TEMPS DES EPIDEMIES  

En Anglais (in English) :

http://translate.google.com/translate?u=http%3A%2F%2Fovniparanormal.over-blog.com%2Farticle-12090373.html&langpair=fr%7Cen&hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&prev=%2Flanguage_tools

 

La grippe aviaire, partie de l’Asie, se tapit aujourd’hui aux portes de l’Europe. La grande peur d’une pandémie qui ferait des millions de morts commence à se faire jour. Les oiseaux migrateurs pourraient être les vecteurs de cette peste des temps modernes, fléau qui sévit en Europe lors de la première Grande Guerre Mondiale.

Certains repensent déjà à une prophétie de Nostradamus écrite il y a près de cinq siècles :

« Désormais mettra pestilence si grande

Que trois parts du monde plus les deux

On ne saura connaître les appartenants des maisons

Naîtra l’herbe par les rues des cités plus haute que les genoux. »

UN CURIEUX HASARD

Le 13 juin 1996, France 2 présentait, à 20h55, un film de David Delrieux, tiré d’un roman d’Hervé Bazin : LE NEUVIEME JOUR .

Etrange et prémonitoire, cette histoire mi-réaliste,mi-symbolique raconte l’aventure d’Eric Alleaume, un médecin directeur d’un laboratoire de « Haute Sécurité » d’un centre de recherche français. Eric et son équipe tentent de mettre au point un vaccin universel contre la grippe. Une chance inespérée s’offre à eux lorsque le virus de la grippe espagnole, qui fit des ravages en 1918, peut être isolé, congelé et vivant dans le corps de deux explorateurs morts. Les autorités s’inquiètent des graves dangers que représentent les recherches du docteur Alleaume et le mettent en demeure d’y surseoir. Ce dernier proteste. Licencié, ulcéré, il fait ses adieux à ses coéquipiers et néglige de rester le temps nécessaire sous la douche protectrice. Une épidémie éclate sur toute la planète…

Alors que David Delrieux présentait son film sur le petit écran, une canadienne de l’Université de Windsor, le Dr. Duncan, déclarait son intention de se rendre dans l’arctique pour retrouver des cadavres de mineurs décédés de la grippe espagnole au début du siècle ! Les basses températures qui y règnent permettraient assurent certains biologistes, de retrouver des corps en parfait état de conservation.

De simples prélèvements suffiraient pour analyser et identifier le virus de cette grippe qui tua en 1918 et 1919, près de 20 millions de personnes.

Comme on le devine, le projet du Dr.Duncan ne fait pas l’unanimité : nombre de scientifiques estiment que les risques—notamment celui de provoquer une nouvelle épidémie mondiale sont importants.

Les chercheurs de l’institut de pathologie de l’armée américaine ont quant à eux, débusqué les virus au terme d’une longue enquête dans des coupes de poumons minutieusement préservés dans le formol. Le matériel génétique de ce tueur, un virus du type HINI semble être l’ancêtre de l’actuelle influenza du porc.

Les scientifiques qui exhument des glaces norvégiennes les cadavres des victimes de la grande épidémie, espèrent résoudre l’énigme de cette maladie, de sinistre mémoire, qui anéantit en deux ans cinq fois plus de vies humaines que la Grande Guerre Mondiale.

L’absence de morale et de spiritualité de notre civilisation l’expose à tous les dangers. Le génie génétique risque de l’entraîner sur des voies diaboliques en voulant copier la grande Intelligence Créatrice.

A suivre... 


LES INFORMATIONS PRECEDENTES DE "MONSIEUR X" :

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-12069674.html

Repost 0
Christian Macé Christian Macé
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 07:04

argon-buga.jpg

Photo : le Bugarach

L'Ami Ecrivain Guy Tarade vient de nous transmettre ce remarquable article, écrit en collaboration avec l'Ami Christophe Villa-Mélé.

xfiles004-copie-1.gifUn grand Merci à Guy !

 

LES ARGONAUTES DE BUGARACH 

Christophe Villa-Mélé --- Guy Tarade

En Anglais : (in English) :

http://translate.google.com/translate?u=httphttp%3A%2F%2Fovniparanormal.over-blog.com%2Farticle-12089871.html&langpair=fr%7Cen&hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&prev=%2Flanguage_tools
 

Le pimpant petit village de Bugarach, qu’administre avec beaucoup d’intelligence et de goût M. Jean-Pierre Delord, plonge ses racines aux sources d’un lointain passé. A plusieurs reprises, son nom a évolué.

En 889: Villa Bugario,

Bugaragium, en 1231,

Ecclesia de Burgairagio, en 1259,

Bugaragium, en 1347,

Sainte Marie de Bigarach, de 1194 à 1500,

Locus de Brigaragio, en 1377,

Bugaraich, en 1594,

Beugarach, en 1647,

Bugarach, en 1781 

Comme dans de nombreuses communes de France, l’église du village abrite des secrets bien gardés, masqués sous un manteau de lumière !

Notre-Dame de Bugarach est attestée depuis 1194 après la domination de l’abbaye dédiée au saint martyr évêque de Polycarpe (889) et avant l’assignat de l’héritier légitime de Pierre de Bézu, Pierre de Voisins (1231) qui fut à la tête de la commanderie à Campagne sur Aude.

Les seules parties de l’église actuelle qui peuvent être datées sont le clocher du XVI e siècle et la nef du XIX e siècle.

Ce sont les vitraux de ce saint lieu qui retiendront notre attention. Ils ont une singularité peu commune, car tous les saints qui y sont représentés sont anonymes. Ces derniers ont un corps, mais pas de visage ! Le nom du maître verrier qui les réalisa est ignoré ! 

Seulement deux panneaux ont été référencés par les Archives du département de l’Aude. Il s’agit de La Vierge trônant avec

l’Enfant Jésus et de Tobie et l’Ange. Curieusement, l’ange Raphaël, est représenté comme un géant.  

ANGE-Rapha-Bugar.jpg

Il existe dans cette église un autre vitrail énigmatique, baptisé à tort par des chercheurs d’inconnu « Le vitrail Jules Verne »…Certains y voient la représentation symbolique du navire commandé par le capitaine Bugarach, dans le célèbre roman Clovis Dardentor, publié en 1896.

Tout amateur de symbolisme détaillera cette représentation avec beaucoup de minutie, elle le mérite.

Le sujet principal est un bateau à la voile déployée, dont le mat est surmonté d’une roue de fortune. Derrière la nef, on découvre un soleil levant et en haut et à gauche du vitrail figure un Lune décroissante. L’embarcation vogue et une ancre pend sur son côté droit. Ce détail a son importance, il signifie peut-être que les nautoniers se préparent à la larguer et à toucher terre… 

Bien des anomalies se remarquent dans cette composition.

En symbolisme, la barque a une importance capitale. Elle représente le moyen de se déplacer sur l’onde ou sur les ondes. Ici sa voile déployée est une image de vie. En effet, dans l’ancienne tradition, l’embarcation des morts était toujours allégorique, la voile était repliée, sans souffle ! Le soleil levant, qui figure derrière la nef, est un symbole de renaissance, la Lumière apparaît.

Ce n’est pas la barque de Caron qui vogue devant nous. Cette dernière ne va pas aux enfers, mais apporte le renouvellement de la vie et les Argonautes qui la pilotent sont invisibles ! L’ancre accrochée à son flanc, est l’image de la fermeté, de la solidité et de la fidélité. Elle illustre la partie stable de tout être, celle qui nous permet de garder une calme lucidité, c’est la clé de l’espérance. 

Il ne faut cependant pas oublier que l’ancre est également l’emblème du conflit entre le solide et le liquide, de la terre et de l’eau. Elle arrête le mouvement de la vie, quand celui-ci devient tempétueux.

LA ROUE DE FORTUNE ET LA MANIVELLE : LA MAIN QUI VEUT
 

ARGON-BUGAR-VITRAIL-roue.jpgIl existe une certaine analogie entre la barque et la roue. Cette dernière indique le déplacement, de l’affranchissement des conditions de lieu, et de l’état spirituel qui leur est corrélatif.

Ici, la Roue de Fortune, dixième arcane majeur du Tarot, semble nous faire un clin d’œil. Maintenue par le sommet du mat du bateau, on y découvre deux personnages qui s’y agrippent. L’un monte, l’autre redescend. 

Elle ne possède pas comme dans le jeu de Thot, Hermanubis et Typhon, ni le chien, ni le singe. Cependant ce qu’elle résume constitue tout un enseignement. Dotée de six rayons, le personnage qui se trouve à gauche, dans la portion descendante du volant, actionne une manivelle. Ici, il n’y a pas de fixité, symbole solaire, cette roue signifie au contraire l’instabilité permanente et l’éternel retour. Et nous repensons à la citation de Sébastien Brandt qui stipule :

Il n’est si grand empire

Sur notre vaste terre

Qui ne trouve sa fin

Quand son heure est venue. 

Du point de vue de la Roue de Fortune, notre liberté dépend de notre capacité à déposer toute la lourdeur accumulée par les valeurs transmises de génération en génération, rarement validé par l’expérience et qui inhibent le cœur en l’empêchant d’agir spontanément.

La dixième lame du Tarot est une lame de transition. 

Mais puisque nous nous sommes engagés sur le chemin de l’étrange et du mystère, peut être devons-nous avoir une démarche de pensée totalement différente, si nous désirons découvrir l’énigmatique rébus du Razès.

Réfléchissons un instant. Il n’est pas innocent que cette roue vienne après l’Hermite et précède la Force, car le Bateleur, que nous sommes tous, doit effectuer son parcours initiatique sans besoin de quiconque.

En tant que chercheur de l’Impossible, devant ce rébus de verre, que constitue le vitrail de cette église de Bugarach, nous devons savoir que le chemin n’est pas terminé. 

Cette illustration fait fonction de visa, c’est un laissez-passer témoignant que nous sommes sur la bonne voie…mais ce n’est qu’un passage !

Une roue c’est également un Moulin qui peut nous conduire à l’Hermite…Que ceux qui ont des yeux pour voir se penchent sur les cartes d’Etat-major…Ils deviendront peut être les Héritiers !
Le nombre 10 est aussi le nombre de la spirale, c'est-à-dire un cercle qui change de plan. La Roue tourne soit. Mais elle ne tourne pas sur elle-même, à chaque nouveau tour, elle s’élève sur un plan supérieur. Dans un langage plus commun, en altitude ! La Roue de Fortune conduit vers un trésor, mais lequel, et d’où vient-il ?

LES SAINTS CEPHALOPHORES
 

Cette petite église oubliée conserve une particularité surprenante. Tous les personnages représentés sur les vitraux ont le contour du visage dessiné, sans que les yeux, le nez et la bouche n’apparaissent. 

Comme on le conçoit, il est impossible d’identifier ces saints anonymes. ! Lorsque l’on veut se renseigner sur cette incongruité auprès du diocèse de Carcassonne la réponse obtenue laisse dubitatif :

« Les archives diocésaines ne possèdent aucun documents sur l’église de Bugarach, ni sur les vitraux de cet édifice… »

Mieux, aux Archives départementales de l’Aude, il vous sera répondu : «  Les peintures des visages ont dû s’effacer avec les années… Ce « gommage » qui ne s’attaque qu’aux visages des saints représentés sur les vitraux, sans que le reste ne soit dégradé par le temps, à quelque chose d’étrange. 

Il nous faut alors faire deux propositions pour résoudre ce mystère. La première touchera aux donateurs qui firent dresser ces verrières et qui peut être ne versèrent pas la somme convenue pour terminer l’œuvre…Souvent les petits nobles aimaient voir leur image s’afficher sur le chef d’un bienheureux. Les Maîtres verriers en représailles n’auraient pas accompli leurs vœux. 

La seconde hypothèse nous amène à nous demander, si ces saints céphalophores, qui ont eu la tête coupée, n’entrent pas dans un symbolisme légué par une confrérie religieuse locale. Cette dernière voulant enseigner que ce n’est pas par le mental que l’on gagne le ciel mais par la Voie du Cœur. Saint Denis est représenté sur un vitrail de l’église Saint-François-Xavier, dans la sacristie, tenant sa tête coupée entre ses mains, à l’endroit du cœur, tandis que les anges mettent à la place de sa tête un Soleil radiant. Il en est de même pour sainte Valérie représentée sur un vitrail de la cathédrale de Limoges, tenant dans un linge sa tête tranchée sur sa poitrine alors qu’un soleil rouge la remplace.

De telles représentations existent également dans le Berry et en Bretagne.

UN TRES ANCIEN MESSAGE

En octobre 1967, Madame Marie-Louise Durand faisait part à la Société d’Etudes scientifiques de l’Aude, de la découverte qu’elle venait de réaliser dans la salle basse de la dernière tour restante du château de Bugarach. Il s’agissait d’un ensemble de dessins datant du XIII e et XIV e siècle, qui étaient gravés légèrement en creux sur deux pierres d’angle d’une porte (0,73 x 0,35 et 0,30 X0,32). C’est dans les ruines d’une tour carrée, à quatre niveaux, sur le chaînage d’angle de la porte d’accès du second niveau (rez-de-chaussée) que se trouvent des graffitis qui ont été tracés à hauteur d’hommes.
 

Le dessin est composé de lignes et de points dans lesquelles on peut reconnaître quatre étoiles à cinq branches, dont deux sont pointées au centre, un svastika, deux ensembles constitués de réseaux de lignes qui s’entrecroisent et une croix aux branches recroisetées sur un demi-cercle orné de croix à branches égales : c’est une représentation de la domination sur le monde. On la retrouve sur la chapelle préromane de «  Quintillas de las Vinas » dans la province de Burgos en Espagne. 

D’après les analyses que nous avons faites de ces graffitis, sur la copie du relevé à l’échelle originale qu’en a fait Jean-Pierre Sarret en 1967, nous laisse à penser que nous nous trouvons devant une sorte de carte sur laquelle serait matérialisé au sol, la projection de constellations et de repères astronomiques.

La scannérisation de ce document nous a révélé que ce dernier recèle un ensemble identique, sur le plan symbolique, au vitrail du bateau et de la Roue de Fortune de l’église de Bugarach.

Dans ce cas, nous pouvons admettre, qu’un trésor lié à une connaissance différente, a été amené dans la région par voie maritime. Après avoir été débarqué sur les côtes de la Méditerranée ou de l’Atlantique, il reposerait maintenant dans la région de Rennes le Château.


NOTA :

Dans « Croisade contre le Graal »-- Stock Editeur-1974-- (chapitre 3—Les fils de Bélissena), Otto Rahn écrit :

« Les fils de Bélissena ne s’étaient pas uniquement fixés dans le comté de Foix. On les rencontrait, en tant que vassaux et parents des comtes de Toulouse et des vicomtes de Carcassonne, dans tout le Languedoc : à Castres, Termès, Fanjeaux, Montréal, Saissac, Cab-Aret et Hautpoul. Les châteaux des sires de Saissac, Cab-Aret et Hautpoul, étaient cachés dans des forêts impénétrables de la montagne Noire, du haut de laquelle ils pouvaient apercevoir les cinquante tours de la cité de Carcassonne. 

A PROPOS DES GRAFFITIS DE BUGARACH 

Des graffitis découverts dans la salle basse du donjon de Bugarach nous interpellent, notamment une composition constituée de lignes et de points dans laquelle il est possible d’identifier quatre étoiles à cinq branches, dont deux pointées au centre d’une svastika. Deux ensembles de lignes s’entrecroisent et une croix aux branche recroisées sur un demi-cercle orné de croix à branches égales : c’est une représentation de la domination du monde. On la retrouve sur la chapelle préromane de «  Quintillas de las Vinas » dans la province de Burgos en Espagne. 

D’après les analyses que nous avons faites de ces graffitis, sur la copie du relevé à l’échelle originale, réalisé en 1967 par Jean-Pierre Sarret, nous avons la quasi certitude de nous trouver devant une carte sur laquelle serait matérialisée au sol, la projection de constellations et de repères astronomiques attestés par la présence de la Crux, la célèbre Croix du Sud qui ne peut être observée que de l’hémisphère sud. 

La scannérisation de ce document nous a révélé que ce dernier recèle un ensemble identique, sur le plan symbolique, au vitrail du bateau et de la Roue de Fortune de l’église de Bugarach.

Ici, tout en restant très prudents, nous pouvons imaginer, qu’un trésor lié à une connaissance « différente » , a été amené depuis une région située entre « Tanezrouft (territoire situé non loin du Hoggar et le Tassili du Hoggar, c'est-à-dire entre le Mali et le Niger), par voie maritime. 

Une étoile à cinq branches, c'est-à-dire un pentagramme a été sculptée dans l’église de Bugarach, à l’entrée de l’église, à l’intérieur au-dessus de la porte du lieu saint. 

Cette étoile à cinq branches est celles des Compagnons dont la mission est justement de voyager de chantier en chantier. Ce symbole pythagoricien voile dans son tracé bien des secrets. Mais comme l’a écrit William Shakespeare : « Souviens-toi qu’il y a entre le ciel et la terre plus de mystères que ta philosophie ne saurait en concevoir… ». 

ANNEXE ET NOTES BIBLIOGRAPHIQUE 

*Les graffitis de Bugarach ont fait l’objet d’un relevé par Jean-Pierre Sarret en 1967. Ce dernier a été publié dans le Bulletin de la Société d’études Scientifiques de l’Aude. —T67. Page 30—1970

 - Les Châteaux cathares et les autres, les cinquante châteaux des Hautes Corbières—René Quehen et Dominique Dieltiens—Documents : Archives départementales de l’Aude.

- Archéologie du Midi Médiéval—Tome 1—1983—Document : Archives départementale de l’Aude.

- Les derniers gardiens du Graal, Guy TARADE – éditions Dervy – Paris 1993. 

- Initiés Symbolisme et lieux magiques - Guy Tarade—Editions Ramuel - 2000. 

- Arcane10, les secrets initiatiques de Rouletabille et Arsène Lupin, de Guy Tarade et Christophe Villa - Mélé publié aux Editions OXUS.- 2004 

Histoire générale de Languedoc de Dom Devic et Dom Vaissete - Tome IV, et Mémoires de la Société des Arts et des Sciences de Carcassonne – 3ème série – Tome III. 

- Rennes le Château, étude critique - Franck Marie---Editions S.R.E.S - Vérités anciennes- 1978 

- La résurrection du Grand Cocu - Franck Marie—Editions S.R.E.S - Vérités ancienne - 1981 

Le surprenant message de Jules Verne – Franck Marie – Editions S.R.E.S Vérités Anciennes - 1981 / et autres informations diverses.

- Dictionnaire encyclopédique de l’étrange des mythes et des légendes - Roger ANTONI - Edité par l’auteur – 2000.

- Dictionnaire des symboles - Jean Chevalier et Alain Gheerbrant---Collection Bouquins—Robert Laffont - 1982 

- Dictionnaire initiatique, Hervé MASSON, éditions Pierre BELFOND dans la collection, Sciences secrètes – Paris 1970
- Les cahiers de l’Herne, 4e trimestre – 1974 - l’éternel Adam et l’image des cycles par Jean ROUDAUT
 

Photos :

- Les saints anonymes de l’église de Bugarach par Christophe Villa – Mélé.

- Le vitrail au Navire et l’étoile de Vénus de l’église de Bugarach par Franck Marie.

Nous remercions Mme Sylvie Caucanas des Archives Départementales de l’Aude. 

A PROPOS DU BUGARACH... : 

VIDEO DES LIEUX :

http://www.dailymotion.com/video/x2qaw1_mysteres-du-pech-de-bugarach_blog 

CASSETTE VIDEO DU DEFUNT AMI JIMMY GUIEU (EXTRAIT) : 

http://video.google.fr/videoplay?docid=2672993344253902751&q=bugarach&total=7&start=0&num=10&so=0&type=search&plindex=0


 
AUTRE CASSETTE VIDEO DE FEU JIMMY GUIEU (EXTRAIT) : 

http://video.google.fr/videoplay?docid=5320073864843951500&q=bugarach&total=7&start=0&num=10&so=0&type=search&plindex=1

 
LIRE LES PRECEDENTS ARTICLES DE GUY TARADE :
 


LE VILLAGE AERIEN : 

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-11956465.html 

DES DIEUX DECHUS AUX PHENOMENES UFOLOGIQUES : 

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-11898361.html

 

 

 

Repost 0
Christian Macé Christian Macé
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 23:36
PHOTO OVN--clipse.gifI PENDANT L'ECLIPSE DE LA LUNE :
 
Sur le site de l'Amie Mme Ana Luisa Cid, Mexique :
 
 
VOIR LES PHOTOS ICI :
 
En Anglais (in English) :

Traduction "Alta Vista" :
 
TEXTE :
Ils reportent qu'ovnis pendant le il éclipse août 2007 lunaire Rapport d'Emilia González : "Estimée Ana Luisa, lui a envoyé une salutation cordiale depuis Californie. Il y a ici une base de la NASA et aussi le gouvernement fait des avions nouveaux et expérimentaux. Je me suis passé en admirant le ciel depuis les 1:30 a.m. jusqu'aux 5:30 H. du matin (Temps du Pacifique) le 28 août. Je suis près du désert de Mojave et est très joli pouvoir voir tout le ciel de nuit!" "Il lui voulait commenter que quand la lune était dans la complète éclipsez, j'ai pu observer 3 lumières autour de la lune... Je n'ai obtenu prendre aucune photo en ce moment parce qu'il capturait les images en séquence de deux ou trois minutes, mais entre ces intervalles il utilisait un binoculaire de bonne résolution et il m'a beaucoup donné goût les observer. Ils n'étaient pas des avions, par assurance ! J'espère que quelqu'un ait pu voir ceci et il l'ait enregistré d'une certaine manière. J'ai su qu'il y a eu des nuages dans beaucoup de parties et ceci l'a été ce que j'ai obtenu." "Il n'est pas de résolution excellente ni ai un grand telefoto. Mo'il a attiré l'attention que quand la lune était rouge, une photographie avait quelque chose là stationné, un puntito foncé, quand l'anneau de diamant sera juste!" Il convient de souligner qu'emilia González m'a envoyé la série photographique de 53 images et effectivement seulement dans une de d'elles on observe l'objet qui décrit dans son rapport. Les "points obscurs" qui traversent le disque lunaire ont été photographiés et enregistrés à d'autres occasions, comme il peut être observé dans le vidéo capturé en Italie, pendant le il éclipse tache de mars. ================================= Ovni pendant le éclipsez de mars, depuis l'Italie août 2007 Le 3 mars 2007 il a eu lieu un éclipsez total lui-même de lune, qui a été observé depuis l'Europe, l'Afrique, l'Amérique et la partie de l'Asie. Comme il est habituel, beaucoup de personnes enregistrent le spectacle astronomique, en enregistrant occasionnellement d'autres événements dans le ciel. À ce sujet, la page Ufología.net, renvoie un vidéo très intéressant capturé en Italie, aux 23:00 heures, pendant le éclipsez tache de mars. Dans le premier enregistrement on observe un objet qui traverse le disque lunaire de d'en haut vers le bas, en ligne diagonale et à une grande vitesse, approximativement dans deuxièmement le 11. VIDÉO Dans la seconde partie un autre objet semblable se déplace dans direction différente. VIDÉO J'ai lu des avis qui signalent qu'il peut agir de météorites, satellites artificiels ou jusqu'à des aéronefs conventionnels, cependant, tant qu'on ne déterminera pas l'origine de de ces derniers, je considère qu'est correcte la dénomination "fusée non identifiée objet". Atte. Profra. Ana Luisa Cid Source : www.ufologia.net
FIN
Dans nos informations ci-après, j'évoquais les OVNIS et les ECLIPSES ! :
 
DES OVNIS MARDI PROCHAIN : 

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-11989620.html

Repost 0
Christian Macé Christian Macé
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 18:02
Repost 0
Christian Macé Christian Macé

Présentation

  • : Le blog de Christian Macé. Je suis sur Facebook : https://www.facebook.com/christian.mace.9 Et sur Twitter : https://twitter.com/Mac44482203 Mon email : macec48@gmail.com Mon téléphone : 0629550094
  • Le blog de Christian Macé. Je suis sur Facebook : https://www.facebook.com/christian.mace.9  Et sur Twitter : https://twitter.com/Mac44482203  Mon email :  macec48@gmail.com  Mon téléphone : 0629550094
  • : Je suis né le 17 juin 1953 à Corbeil-Essonnes, en France. J'habitais initialement à Cogolin et maintenant à Toulon, dans le Var, en France. Cette photo en entête, je l'ai prise à Cogolin dans le Var en France le 29 septembre 2005 à 18 H 09. On voit deux ovnis que j'ai cerclé en rouge. Je n'avais rien vu à l'oeil nu... Ici l'actualité des phénomènes ovni et paranormaux...J'ai commencé à étudier le Phénomène des OVNIS dès l'année 1969, puis par la suite, je me suis aussi intéressé à l'étude des Phénomènes Paranormaux...J'ai fais parti en France, de diverses Associations de Recherches sur le Phénomène OVNI : "GEPA", "GEOS", "CFRU", secrétaire du Groupe Sentinelle...J'ai rédigé de nombreux articles concernant mes Recherches sur ces Phénomènes OVNIS et Paranormaux. Mon email : macec48@gmail.com
  • Contact

  • Macé
  • Passionné ovnis, paranormal et ésotérisme
  • Passionné ovnis, paranormal et ésotérisme

Le dossier des mystérieux félins en promenade

Il s'agit des apparitions et disparitions soudaines de félins, dont chat, panthères, etc. C'est l'affaire des Gros Chats. En fait, ils se meuvent à travers les Autres Dimensions... : http://ovniparanormal.over-blog.com/article-13739144.html

Recherche

Anomalies sur nos autres planetes

Dans le lien ci-après, il y a toute une liste de photos représentant d'étranges structures Extraterrestres sur nos planètes. Notamment celle sur Mercure, dont la forme pourrait être aussi un ovni : http://ovniparanormal.over-blog.com/article-cette-etrange-forme-ou-structure-sur-mercure-prise-en-photo-par-messenger-88037316.html

Pour joindre Christian Macé

Mon email : macec48@gmail.com Mon numéro tél. portable : 0629550094

Date de création de ce blog et nombre d'articles

J'ai créé ce blog le 06 juin 2007. En mai 2013, le nombre d'articles postés dépasse les 10000 articles.

Les Ethnologues-Géologues venus d'Ailleurs

Sur ce site ami, ce lien pour lire mon article "Les Ethnologues-Géologues venus d'Ailleurs" : http://www.infomysteres.com/temoin/ovnimace8.htm

Les Extraterrestres qui sont parmi nous et les Hommes en Noir

LES HOMMES EN NOIR MIB http://ovniparanormal.over-blog.com/christian-mac%C3%A9-ouvre-le-dossier-des-%C3%A9tranges-hommes-en-noir-mib

Ces Intelligences d'Outre-Mondes qui nous côtoient

Sur ce site Ami, le lien de mon article sur "Ces Intelligences d'Outre-Mondes qui nous côtoient". Et à la fin, ouvrir le "Sommaire" pour découvrir mes autres articles : http://ufoweb.free.fr/mace1.htm