Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 23:36

Voici la suite des informations de l'Ami Ecrivain GUY TARADE, « LES 
PROPHETIES AU RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE
 »...
 

Un Grand Merci à Guy, pour nous avoir transmis ses précieuses informations !

Photo : Guy Tarade

a-Guy-Tarade.jpg

Aujourd'hui :



PROPHETES OU VOYAGEURS DU TEMPS



En Anglais (in English) :

http://translate.google.com/translate?u=http%3A%2F%2Fovniparanormal.over-blog.com%2Farticle-12352030.html&langpair=fr%7Cen&hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&prev=%2Flanguage_tools

Les prophéties bouleversent nos conceptions courantes, fondées sur ce qui se voit, se palpe ou s’entend. Elles viennent s’insinuer dans notre vie aux périodes les plus troublées de l’Histoire et déranger notre tranquillité intellectuelle fortement ancrée dans un confortable matérialisme manipulé par les tenants de la pensée unique.

Le grand Newton disait que les prophéties sont vraies mais que l’on peut s’en apercevoir qu’une fois qu’elles se sont réalisées. C’est là une observation tout à fait juste, qui porte à réflexion et nous oblige à admettre les déplacements «  transtemporels ».

Le Dr Alexis Carrel, lauréat du prix Nobel, admettait que la projection dans le temps était une réalité. Dans son merveilleux livre L’Homme cet inconnu, cet illustre savant écrivait :

« Certains individus paraissent susceptibles de voyager dans le temps. Les clairvoyants perçoivent des événements passés et futurs. Les faits de prédiction de l’avenir nous mènent jusqu’au seuil d’un monde inconnu. Ils semblent indiquer l’existence d’un principe physique capable d’évoluer en dehors des limites de notre corps. »


Le grand physicien Eddington, quant à lui citait, une formule admirable :

«  Les événements ne se produisent pas ; ils sont en place et nous les rencontrons inéluctablement suivant notre ligne d’univers. »


Il serait sans doute intéressant d’aborder la question des miroirs magiques inventés par des occultistes comme Paracelse, Ruggieri, Dee et bien d’autres. Ces derniers étaient passés maître dans l’art de la création de ces curieux instruments.

L’actualité du voyage dans le temps est encore un perspective étudiée par des scientifiques d’aujourd’hui. Le physicien Stephen Hawking apporte même sa touche au débat en affirmant qu’il ne s’agit pas d’une utopie mais d’une réalité.

On affirme que le Père Ernetti, un musicologue italien, aurait prospecté des fragments du passé au moyen d’une machine à voyager dans le temps fonctionnant selon le principe de l’holographie et de l’électromagnétisme. Ses travaux, effectués sur une petite île située au large de Venise, ont été suivis avec le plus grand intérêt par différents services secrets. Ses révélations ont provoqué beaucoup de remous en Italie. Les plans de son «  chronogyre » sont pieusement conservés dans les caves du Vatican !

Le voyage dans le temps, plus que l’immortalité, représente le rêve de maîtrise absolue de la réalité.

René Barjavel a synthétisé dans son roman Le voyageur imprudent, paru en 1944,les paradoxes liés au déplacement dans le temps. La télévision française en tira d’ailleurs un excellent film.

Le temps peut être considéré comme la question philosophique par excellence.

L’ouvrage de Ray Bradbury Un coup de tonnerre est devenu un livre incontournable. Bradbury y aborde l’insolite présence d’un individu dans une autre époque que la sienne et les événements chaotiques et catastrophiques qui en découlent.

Ce thème abordé d’une façon plus légère dans Les Visiteurs et les Couloirs du temps avec Jacqouille et Montmirail se baladant dans les âges pour multiplier les situations les plus cocasses à notre époque mérite réflexion.


La citation d’Arthur Eddington, que nous avons rapportée plus haut, doit, en ce qui la concerne nous faire réfléchir sur le déterminisme absolu. Si tout « le programme » de l’évolution est déjà inscrit sur le volumineux disque dur du Grand Ordinateur cosmique, nous ne pouvons qu’assister en témoins impuissants à tous les phénomènes qui marquent notre vie.

Cette hypothèse n’est cependant pas la nôtre, car nous estimons que notre volonté peut infléchir le destin et engendrer des futurs différents pour chacun de nous.



DE NOSTRADAMUS AU PARADOXE DE LANGEVIN 

A-Nostradamus.jpg

Portait de Nostradamus


Nostradamus, affirment les chroniques du passé, fut le meilleur astrologue de son temps. Nous pouvons cependant nous demander en relisant son œuvre si le mage de Catherine de Médicis n’avait pas d’autres méthodes que l’étude des cartes du ciel pour rédiger ses prévisions. Ouvrons en effet la toute première de ses Centuries, nous y découvrirons deux étranges quatrains :

Estant assis de nuict secret estude

Seul reposé sur la selle d’aerain

Flambe exigue sortant de sollitude

Fait properer qui n’est à croire en vain.


La verge en main mise au milieu de branches

De l’onde il mouille et le limbe et le pied ;

Une peur et voix fremissent par les manches :

Splendeur divine. Le divin près s’assied.


Cette description, étonnamment précise, nous montre le mage provençal procédant à une évocation magique nocturne. A l’instar de la Pythie de Delphes, le voyant assis sur un trépied d’airain et, après avoir accompli les rites et les fumigations prescrits, voit se matérialiser sous la forme d’une petite flamme l’entité qui lui révélera les secrets du futur.

Le trépied d’airain de Nostradamus pourrait fort bien être aussi un miroir magique. Nous devons nous souvenir que c’est avec ce métal que les anciens les fabriquaient. Avec cette méthode, le mage ne risquait pas de se perdre dans le labyrinthe du temps, et pour lui le paradoxe de Langevin n’avait aucune importance sur son déplacement temporel !


Le paradoxe de Langevin est bien connu. S’appuyant sur la théorie d’Albert Einstein, il démontre que le temps ne s’écoule pas à la même vitesse en tous les lieux et en toutes circonstances. Le physicien hollandais Lorentz a établi des équations donnant la valeur relative du temps et le physicien français Paul Langevin disparu en 1946, en a imaginé les incidences.

Le professeur Langevin a supposé qu’un voyageur quittait la Terre à une vitesse proche de celle de la lumière, en s’éloignant pendant un an, faisait demi-tour, revenait au bout de deux ans---temps mesuré par l’horloge de son astronef—et trouvait, à son atterrissage, la terre vieilli de deux siècles et habitée par des générations inconnues à son départ.

Cette conséquence de la théorie de la relativité n’a pas été admise d’emblée, car elle choquait le sens commun mais lorsque les savants ont le choix entre celui-ci et une équation, ils n’hésitent pas longtemps et choisissent l’équation.

La relativité du temps fut confirmée, ces dernières années, par une observation de physique nucléaire : il fut en effet constaté que des particules, dénommées «  mésons mu », qui vivent en moyenne deux millionièmes de seconde avant de se désintégrer, sont produites dans la haute atmosphère par les bombardements cosmiques et projetées vers la Terre à une vitesse proche de celle de la lumière. A cette vitesse, elles devraient parcourir environ 600 mètres avant de se désintégrer, or leur trajet est supérieur à 10 kilomètres.

Conclusion tirée par les physiciens : pour le voyageur de Langevin, le temps s’est contracté. Dans son livre, Les frontières du possible, Jacques Bergier consacra tout un chapitre à la possibilité du voyage temporel. Il n’hésitait pas à écrire :

«  Imaginons une espèce de capsule ou de vaisseau spatial temporel remontant le cours du temps et animé d’une énorme énergie.

Par rapport à un observateur de l’époque où le vaisseau arriverait, il serait tout petit, traverserait tous les obstacles et se manifesterait d’abord par une pluie de rayons cosmiques arrosant tout le voisinage.

De telles gerbes ou «  événements » exceptionnels sont connus dans le domaine des rayons cosmiques et ont été étudiés. Il se peut que certains de ces événements exceptionnels soient des arrivées de voyageurs venant du futur. Pour le moment, on les interprète comme l’arrivée de particules cosmiques animées par une très grande énergie et venant d’une autre galaxie que la nôtre.

L’arrivée d’un voyageur du futur serait-elle perceptible à nos sens et à nos instruments de mesure ? Probablement, ajoutait Jacques Bergier. Mais pas sous des formes évidentes. Elle se traduirait comme un bombardement extrêmement puissant de rayons cosmiques ou comme une tempête magnétique sans précédent ou par quelque manifestation que nous ne rapprocherions pas d’un voyage temporel.


Lors des apparitions d’O.V.N.I., on enregistre de très importantes variations du magnétisme terrestre ; ces mystérieux objets considérés comme spatiaux, peuvent tout aussi bien être » transtemporels «.

Les ufologues sont unanimes à reconnaître qu’il existe de troublantes contradictions, dans le problème des O.V.N.I. qu’ils étudient, et qu’une conspiration du silence pratiquée par tous les gouvernements de la planète ne fait qu’amplifier.

Après plus quarante ans de recherches personnelles, nous pouvons affirmer que le phénomène existe. Que ce phénomène est intelligent et qu’il n’est pas d’origine humaine. Des contacts ont eu lieu entre leurs occupants et des Terriens !

Indéniablement, il existe un rapport entre les manifestations actuelles des U.F.O. et l’histoire oubliée, pour ne pas dire secrète de notre planète. Des dizaines de milliers de témoignages prouvent que nos insolites visiteurs sont déphasés dans le temps. En effet, ayant enquêté sur des cas de rencontre du IIIe type, si nous sommes parfois tombés sur des affaires ubuesques, il nous est arrivé également d’interviewer des hommes et des femmes de bonne foi qui avaient reçu d’êtres inconnus venus d’Ailleurs, des informations concernant notre futur, qui se sont avérées être parfaitement précises et exactes. Ce fut le cas avec Rose C… qui pendant des années nous confia de véritables prédictions qui se réalisèrent mot pour mot et qui continuent de se dérouler suivant ses assertions.



ET SI SAINT JEAN AVAIT ETE CONTACTE PAR UNE INTELLIGENCE EXTERIEURE ?
PARLONS DE L’APOCALYPSE.

croyance-47.gif


Les images symboliques de l’Apocalypse de Jean sont-elles destinées à frapper de terreur ? Certainement pas. Elles sont très certainement destinées à nous avertir de l’accomplissement des prophéties. La Révélation de Jean, bien qu’écrite avant les autres livres inspirés rédigés par le même auteur, est à juste titre le dernier des soixante-dix livres inspirés, qui constitue la Bible.

L’Apocalypse entraîne ses lecteurs dans un avenir lointain, leur offrant une vision générale des desseins de l’Eternel à l’égard de l’humanité. Cet « avenir lointain » est notre présent !

Selon le verset d’introduction, il s’agit d’un message délivré par un ange au rédacteur du texte sacré.

Qui était ce Jean, désigné comme le chroniqueur du divin ? C’était un frère qui avait participé à la tribulation, exilé dans l’île de Patmos. Evidemment, ses premiers lecteurs le connaissaient bien, et toute précision d’identité eut été superflue.

Pour Papias, qui écrivit dans la première moitié du deuxième siècle, l’origine apostolique de l’Apocalypse ne faisait pas de doute. Au milieu du second siècle, Justin le Martyr déclara :

«  Chez nous, un homme appelé Jean, un des apôtres du Christ, prophétisa dans une Révélation qui lui fut donnée, que ceux qui croient en un seul Christ vivront mille ans dans la Nouvelle Jérusalem. »

Selon les témoignages les plus reculés, Jean écrivit la Révélation vers l’an 96 de notre ère vingt-six ans environ après la destruction de Jérusalem.


Lorsque l’on étudie avec un peu d’attention l’Apocalypse, et que l’on tente d’en saisir le sens caché, on se rend compte qu’il ne s’agit pas simplement d’une succession de visions sans rapport entre elles, de visions recueillies au hasard, mais d’une transmission de clichés semblant s’emboîter les uns dans les autres avec une logique précise, de fragments harmonieusement coordonnés.


Selon les Témoins de Jehova l’ultime étape, décrite dans l’Apocalypse de Jean, sera Harmaguédon le point final de notre civilisation.

Harmaguédon est une localité située sur la terre d’Israël, là précisément où semble se jouer aujourd’hui le sort du monde !



MEGIDDO-HARMAGUEDON



Megiddo domine la plaine de Jezréel, à mi-chemin des pentes boisées du Carmel. La cité fortifiée contrôlait jadis les routes qui conduisaient d’ Egypte en Méditerranée du Sud à la Syrie, à la Mésopotamie et à la Phénicie. On comprend mieux ainsi les raisons qui firent que ce point stratégique fut l’enjeu de différents envahisseurs. C’est l’Harmaguédon citée dans l’Apocalypse de Jean !

Depuis 1903, les archéologues tentent d’arracher au Tell el-Moutesellim, c’est le nom que porte maintenant Megiddo, ses plus intimes secrets, liés à l’histoire militaire et religieuse d’Israël.

La première ville-forteresse fut implantée sur ces lieux 4 000 ans environ avant notre l’ère chrétienne, sur des roches stratifiées.

Le néophyte peut sans avoir aucune connaissance archéologique comprendre, grâce à une maquette exposée dans le musée implanté sur le site, l’évolution historique de Megiddo.

Telle el-Moutsellim, » La Colline du Gouverneur », comporte vingt cités superposées. De – 4 000 à l’an 400 après Jésus Christ, les hommes restèrent fixés sur Megiddo. Vingt villes se superposent, en vingt couches successives, dont chacune offre aux archéologues son lot de trésors.

La place forte qui commandait un point stratégique du royaume se devait se faire face à toutes les situations. Hier comme aujourd’hui, la rapidité et la mobilité des troupes étaient à la base de la victoire ou de la défaite. Quatre cents cinquante chevaux pouvaient être mis en écurie dans une vaste remise et porter en peu de temps des chars de combat à pied d’œuvre. Les chevaux ont constitué par le passé la base d’un commerce particulièrement florissant. Megiddo accueillait les animaux venant de Cilicie qui, plus tard devaient devenir l’Egypte.

La Bible affirme :

«  Salomon avait quarante mille stalles pour les chevaux destinés à ses chars, et douze mille cavaliers. Hiram, roi de Tyr, envoya ses serviteurs vers Salomon, car il apprit qu’on l’avait oint roi à la place de son père. » ( Rois, IV, 26, V, 1).


Il n’y a aucune exagération dans le Premier Livre des Rois car, comme nous l’avons vu, Megiddo n’était qu’un maillon d’une ligne défensive comptait déjà quatre cent cinquante chevaux.

Les fouilles archéologiques confirment presque toujours les données bibliques.



MEGIDDO ET LES CLES DU FUTUR



La position stratégique de l’ancienne ville fortifiée a influencé le destin de la Terre sainte. Depuis l’aube du monde, les hommes se sont affrontés dans la vallée de Jezréel-Esdrelon, dont Megiddo commandait l’accès. Cette plaine mesure 40 kilomètres de long sur 30 de large. Elle forme un triangle renversé dont le sommet s’appuie, au sud, à la montagne de Gilboa et dont les côtés vont s’adosser aux montagnes qui bordent le lac de Tibériade et, au nord-ouest, au golfe de Saint-Jean-d’Acre dominé par le mont Carmel.

L’histoire guerrière de la cité commence au IVe millénaire. Megiddo fut successivement amorhéenne, Hyksos, égyptienne, puis cananéenne. C’est là que Barak, défit au temps des Juges d’Israël, l’armée médianite; c’est ici que le roi Josias fut tué en voulant arrêter au passage le pharaon Néco ; c’est aussi sous ses murs que Philippe Auguste, roi de France, livra bataille aux Turcs lors de la troisième croisade, et c’est en ces lieux que Bonaparte dispersa l’armée turque avant d’abandonner sa funeste expédition en Egypte.

Le combat le plus mémorable livré à Megiddo a vu s’opposer, le 21 avril 1477, av.J.C., les troupes du pharaon Touthmôsis III aux défenseurs de la forteresse.

Le souvenir de cette bataille figure sur les bas-reliefs du temple de Médinet-Habou aux portes du désert libyque. Les grandes expéditions du passé celles qui virent les maîtres de l’Egypte terrasser leurs ennemis, sont inscrites dans la pierre des monuments implantés sur la rive occidentale du Nil. Ces édifices sont liés au passé.

Seul un combat est illustré à la fois sur l’une et l’autre rive, il s’agit de celui de Megiddo. Qui a eu lieu et qui sera…Nous le découvrons sur les murs du temple de Karnak, face au soleil levant.

En 1948, les Israéliens battirent en ces lieux une importante armée arabe. Si un conflit généralisé éclatait dans un futur proche au Moyen-Orient, il y a fort à parier que Megiddo connaîtrait une fois encore une intense activité militaire.

Dans son Apocalypse, saint Jean ne dévoile-t-il pas l’endroit où aura lieu l’ultime combat de notre ère ? ( 16-15 ).

«  Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu et qu’on ne voie pas sa honte ! Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en Hébreu Harmaguédon. »

Le disciple préféré du Christ, tout comme lui, était juif. Le visionnaire de Patmos nous a laissé un livre scellé de sept sceaux, dont l’inspiration est toute kabbalistique et…astrologique. Elle puise ses sources dans les plus anciennes traditions.

Beaucoup estiment que le peuple d’Israël sortira vainqueur de l’ultime combat qui l’opposera à ses ennemis arabes. Sa victoire ne sera pas celle des armes, mais l’œuvre du miracle.

Nous l’avons déjà dit, les recherches archéologiques, conduites par les spécialistes du jeune Etat juif, ont toutes un arrière-plan mystique qui n’est pas dévoilé. Les fouilles de Megiddo ont été dirigées par le pr. Y.Yadin dans les années 60, 66, 67 et 71, pour le compte de l’Institut d’archéologie de l’université hébraïque de Jérusalem. Sans crainte de beaucoup se tromper, nous pouvons dire que les juifs seraient heureux de retrouver l’Arche d’Alliance, dont la trace se perd lors du sac de Jérusalem en 70 de notre ère. Ce coffre magique à la terrifiante puissance devrait réapparaître lorsque la Terre promise sera menacée d’écrasement total. Saint Jean nous affirme que c’est à Megiddo-Haramguédon qu’aura lieu le dernier affrontement de notre cycle, logiquement, c’est là que l’Arche Sainte, le palladium de la nation juive, devrait être cachée.


A suivre...


LES INFORMATIONS PRECEDENTES DE GUY TARADE :

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-12333858.html 

 

LIRE ICI LES ARTICLES DE L'AMI UFOLOGUE FRANCAIS CLAUDE BURKEL : 


LES DIMENSIONS DU TEMPS :  

http://ovnismace.unblog.fr/2007/05/15/les-dimensions-du-temps/
 

PEUT-ON VRAIMENT VOYAGER DANS LE TEMPS : 

http://ovnismace.unblog.fr/2007/04/25/peut-on-vraiment-voyager-dans-le-temps/
 

LES ARTICLES PRECEDENTS DE CLAUDE BURKEL : 


LE SECRET DE LA FORÊT D'ORIENT : PHOTOS DE L'ORB :

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-12061471.html    

LES AUTRES ARTICLES DE CLAUDE  :

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-11769919.html 

http://ovnismace.unblog.fr/2007/05/21/les-satellites-aliens/

 

 

 

Repost 0
Christian Macé Christian Macé
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 23:04
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 22:46
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 19:31

  

A-Mireille-Thibault.jpg

Photo : Mme Mireille Thibault



LA FAMILLE PAINCHAUD ET LES PHENOMENES PARANORMAUX...

 

Grand Merci à Mme Mireille Thibault, du Québec, qui nous a fait part de ces informations, et pour son commentaire sur nôtre blog !... 


Sur ce site : aller à "MEDIAS".

Puis cliquer sur « JOUER », pour écouter l'enregistrement... : 

http://sciencesinterdites.com/

Enregistrement, le cas des Painchaud 

En 1991 débuta une enquête qui se révélera fort intéressante. Quatre personnes composent la famille des Painchaud, les parents ; Sylvia, 36 ans , son époux, Claude et deux jeunes garçons, Maxime, 14 ans et Sébastien 10 ans. Sylvia a vécu depuis son enfance divers phénomènes qui ne l’ont jamais inquiété, prémonition, vision de l’aura, etc... Mais depuis janvier 1988, les événements qui se déroulent dans sa demeure l’angoisse. La table à dessin placée dans l’une des chambres frappe seule contre le mur, le bouton de l’aspirateur se lève seul, de petites flaques d’eau apparaissent, etc... Sébastien dira ensuite avoir vu une dame marcher au plafond. La famille élargie des Painchaud vivra plusieurs malheurs au cours de ces mois, accidents d’automobile, opération dans la famille, maladie, etc... Sylvia tente de trouver une certaine sérénité dans l’ésotérisme et cherche à perfectionner ses sorties astrales, elle appelle également un guide spirituel à son secours. Plusieurs autres événements inexpliqués se produisent régulièrement, touchant autant les enfants que Sylvia. À un moment entre autre, le lit d’eau des parents s’abaissera comme si une personne invisible y avait pris place et le chien de la famille réagira à une présence invisible.

Le fait le plus intéressant peut-être de ce cas restera le mauvais fonctionnement que produiront deux magnétoscopes que possèdent les Painchaud. Il faut d’abord préciser que la famille en possède deux, l’un placé dans la chambre des parents, l’autre dans le salon. Sur deux cassettes vidéo, le son est au ralenti alors que l’image reste normale. Sur l’une d’elles, l’effet ne se produit qu’au début de l’enregistrement alors que sur l’autre, le phénomène est intermittent. C’est le premier enregistrement que vous pouvez entendre sur le site de Sciences Interdites. Il est difficile de percevoir ce qui se dit mais l’effet rappelle celui des sons d’un film d’horreur. Sylvia a l’impression qu’on y prononce son nom, ce qui n’est pas le cas nous l’apprendrons plus tard. Il est évident cependant que le son ne correspond pas aux images de l’émission qui apparaît à l’écran. Mon collègue a réussi à accéléré le son et voici le dialogue entendu entre deux hommes:

-(...) Est-ce pour 40, il y a celui de Green, celui d’Oxford, celui de l’Académie dont la neuvième édition est en cours, François...
-Et quelques dictionnaires....
-Oui, l’Académie française pour 80
-C’est sûrement donné aux académiciens, fait sans doute allusion à une gloire éternelle
(Ici, les voix se mêlent un peu)
-Ce sont les immortels ?
-(...) ou l’Académie française

Voilà donc le texte que l’on entend au ralenti alors que les images sont celles d’une émission animée par Patrice Lécuyer à l’époque; Les détecteurs de mensonges. Une accélération effectuée par Radio-Canada a permis de découvrir que le dialogue entendu provient d’une émission de Jeopardy animée à l’époque par Réal Giguère. Mais jusqu’à présent aucun technicien d’expérience n’a pu expliquer ce curieux phénomène car le son n’est pas trois fois trop lent comme il aurait pu l’être suite à un mauvais fonctionnement des magnétoscopes, mais bien cinq fois trop lent. Cet enregistrement reste donc un excellent outil d’investigation pour en apprendre un peu plus concernant les phénomènes paranormaux se déroulant dans des lieux dits hantés.

Pour connaître l’histoire complète du cas des Painchaud, consulter mon prochain ouvrage ; Le phénomène des maisons hantées.

Accueil - Témoignages - Cryptozoologie - Maisons hantées - Articles - Infos - Anectodes

Tous droits réservés Sciences Interdites © Copyright 2006

FIN


LIRE LE LIVRE RECENT DE MIREILLE THIBAULT « LE PHENOMENE DES MAISONS HANTEES » :

Article mis en ligne le 24 juillet 2007 :

http://www.canoe.com/divertissement/livres/nouvelles/2007/07/24/4364878-ca.html  

A-LE-PHENOMENE-DES-MAIS-HANT-MIREILLE-THIBAULT.jpg

  
LIRE ICI NOS INFORMATIONS SUR LES PHENOMENES PARANORMAUX ET L'AFFAIRE JEAN-CLAUDE PANTEL :

http://ovnismace.unblog.fr:80/index.php?s=jean+claude+pantel

Repost 0
Christian Macé Christian Macé
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 17:32
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 08:03

A-OPPORTUNITY-11-SEPT-2007-ANOMALIE.JPG

 

Photo "NASA" : l'étrange plaque rectangulaire inclinée, semblant reposée sur un support...



PHOTO : UNE STRUCTURE ETRANGE SUR MARS...
 
 
Mise en ligne le 11 septembre 2007, sur le site de la "NASA" :

Le robot "Opportunity", qui est sur le sol de MARS, a pris cette photo.
 
Sur la photo, j'ai entouré de rouge cette ETRANGE STRUCTURE : celà ressemble à une plaque rectangulaire inclinée, semblant reposée sur un support... :  
 
 
En Français : 

 
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 02:16

Voici la suite des informations de l'Ami Ecrivain GUY TARADE, « LES PROPHETIES AU RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE »...

Un Grand Merci à Guy, pour nous avoir transmis ses précieuses informations !

Photo : Guy Tarade

a-Guy-Tarade.jpg

Aujourd'hui :



ATTENTION AUX FAUX PROPHETES 


En Anglais (in English) :

http://translate.google.com/translate?u=http%3A%2F%2Fovniparanormal.over-blog.com%2Farticle-12333858.html&langpair=fr%7Cen&hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&prev=%2Flanguage_tools


Les prédictions de Jean de Vatiguerro sont en parfaite harmonie avec les visions apocalyptiques les plus pessimistes. Le voyant écrit :

40—Tous les éléments seront altérés, parce qu’il est nécessaire que tout l’état du siècle soit changé ; en effet, la terre, saisie de crainte, éprouvera en plusieurs lieux des secousses effrayantes et engloutira tous les vivants ; nombre de villes, de forteresses et de châteaux-forts s’écrouleront et seront renversés à cause des tremblements de terre.

41— Les productions de la terre diminueront, tantôt les plantes manqueront d’humidité et tantôt les semences pourriront dans les champs et les germes qui s’élèveront ne donneront pas de fruits. ( Constatations que nous avons pu faire au cours de ces dernières années).

42— La mer mugira et s’élèvera contre le monde et elle engloutira plusieurs navires et leurs équipages.

45— L’air sera infecté et corrompu à cause de la malice et de l’iniquité des hommes.

44— On verra dans le ciel des signes nombreux et très surprenants : le soleil sera obscurci et il paraîtra couleur de sang aux yeux de plusieurs personnes. On verra une fois, pendant environ quatre heures, deux lunes en même temps : auprès d’elles apparaîtront plusieurs choses étonnantes et dignes d’admiration. Des étoiles se choqueront : ce qui sera le signal de la destruction et du massacre de presque tous les hommes.

Cette prédiction, qui peut nous sembler bien étrange, mérite cependant de retenir notre attention, car il nous est possible de retrouver dans Le livre de la splendeur—Le Zohar, publié aux Editions J.C Lattès ( préface du rabbin Josy Eisenberg), au chapitre La venue du Messie, les lignes suivantes :

A cette époque le monde sera tourmenté, et tous les habitants de la terre se cacheront dans des grottes et des cavernes. C’est à cette époque que s’appliquent les paroles de l’Ecriture :

«  Les hommes fuiront au fond des cavernes et des grottes et dans les antres les plus creux de la terre, pour se mettre à couvert de la terreur du Seigneur et de la gloire de sa majesté, lorsqu’il se lèvera pour frapper la terre. » (Isaïe II, 19.)

Quarante jours après l’apparition du Messie et de la colonne de feu qui s’élèvera de la terre jusqu’au ciel et sera visible à tout le monde, une étoile resplendissante apparaîtra du côté de l’Orient, composée de toutes les couleurs. Cette étoile combattra trois fois par jour sept autres étoiles disposées en cercle autour d’elle. Cette apparition visible à tout le monde durera soixante-dix jours. Le combat que l’étoile du centre livrera aux sept étoiles circonvoisines se fera de cette façon : des fusées de feu sortiront de l’étoile du milieu, qui anéantiront les autres étoiles. Celles-ci disparaîtront tous les soirs et reparaîtront tous les matins. Les combats se renouvelleront ainsi aux yeux de tout le monde pendant soixante–dix jours. Au bout de cet espace de temps, l’étoile brillante du milieu sera cachée et le Messie sera caché pendant douze mois ; la colonne de feu réapparaîtra de nouveau comme auparavant; c’est dans cette colonne que le Messie sera caché. Au bout de douze mois, la colonne redeviendra invisible, et le Messie montera par cette colonne au ciel où il recevra le pouvoir et la couronne de la royauté.


Mais revenons à Jean de Vatiguerro qui nous avertit :

45—Le cours naturel de l’air sera presque totalement changé et perverti à cause des maladies pestilentielles. Les hommes aussi bien que les animaux seront frappés de diverses infirmités et de mort subite, il y aura une peste inénarrable, il y aura une étonnante et cruelle famine qui sera si grande et telle par tout l’Univers et surtout dans les régions de l’Occident, que depuis le commencement du monde, jamais on aura entendu parler d’une semblable.


Lorsque l’on étudie ces deux dernières prophéties, il nous est possible de tirer quelques conclusions. Le texte du Livre de la Splendeur induit l’idée d’une sorte de guerre interplanétaire. Restons cependant prudents, les kabbalistes ont presque toujours inclus dans leurs précieux écrits des symboles qui ne nous sont pas familiers.


UNE GUERRE BACTERIOLOGIQUE : TERRORISME TOXIQUE ET BIOLOGIQUE


Comme nous l’avons déjà découvert tout au long des précédents chapitres, de nombreux prophètes nous prédisent des «  pestes «  et une corruption de l’air. On peut se demander, si ces explorateurs du futur ne décrivaient pas dans leurs visions une guerre bactériologique ?

Dès maintenant, le terrorisme est à même de faire naître un énorme désordre mondial. Ses sources politico-mystiques sont connues, mais plus sournois sont ses aspects aberrants liés à de sombres et ténébreuses doctrines. La secte de la Vérité Suprême nous en a donné l’exemple le plus frappant au mois de mai 1995,en perpétuant un attentat au gaz mortel dans le métro de Tokyo. Nommée aussi Aoum cette organisation possédait des tonnes de produits chimiques très toxiques ainsi que des substances servant à entretenir des cultures mortelles dans ses locaux.

Après le chimique et le biologique, il ne manquait plus à ces chevaliers de l’Apocalypse, que quelques kilos de matière fissiles pour réaliser une bombe nucléaire !

La mission que s’étaient imposés les fidèles du gourou Shoko Ashara était l’anéantissement de Tokyo. Le gaz sarin utilisé lors de leur attaque était cinq cents fois plus puissant que le cyanure. Tous étaient persuadés de l’imminence de la fin du monde…ils voulaient anticiper le futur.

La police, après avoir mis la main sur des tonnes de produits chimiques très toxiques, eut la surprise de trouver des stocks de substances servant à entretenir des cultures bactériennes mortelles dans les locaux de la secte.

A Kami Kuishiki, les spécialistes tombèrent sur une importante quantité de botulinus bacillus, le bacille butolique qui secrète une toxine neurotrope mortelle.

Une filiale de l’organisation aurait acheté à un groupe pharmaceutique de grande quantité de ce bacille utilisé par l’Allemagne pendant la première guerre mondiale pour fabriquer des armes biologiques. Un gramme de la toxine suffirait pour tuer des millions de personnes.

Les enquêteurs trouvèrent 160 fûts de 18 litres chacun de polypetone, une substance servant à la production et à l’entretien de cultures bactériennes. Shoko Ashara, le chef de la Vérité Suprême rêvait de détruire Tokyo au gaz sarin. Son opération commando, montée de main de maître, n’avait rien oublié, rien laissé dans l’ombre. Ses embuscades avaient tout d’une action terroriste mise sur pied par des spécialistes de la guerre subversive.

Des émanations de gaz toxiques avaient déjà été détectées dans certains endroits du Japon, en juin et juillet 1994, ainsi que les 3 et 15 mars 1995.


La secte Aum Shinrikyo, accusée par la police japonaise d’avoir utilisé du gaz sarin le 21 mars 1995 qui fit dix morts et environ 5 000 intoxiqués, diffusait des programmes religieux, en anglais, en japonais et en russe, via «  La Voix de la Russie » en ondes moyennes, sur 585, 648 et 1494 kHz, ainsi que sur 95 fréquences ondes courtes à destination de l’Afrique, de l’Amérique, de l’Amérique du Nord, de l’Australie, du sud et du sud-est de l’Asie, et enfin de l’Europe.

Radio Aum Shinrikyo adressait des QSL (accusés de réception), pour les rapports d’écoute qui lui étaient transmis. La photo de Shoko Ashara, gourou de la secte figurait sur les cartes postales reçues par de nombreux radio amateurs. Les émissions cessèrent le 23 mars, soit deux jours après l’attentat meurtrier.

NOTA : Les adresses de contacts indiquées par la station se trouvaient en Allemagne, aux Etats-Unis et au Sri Lanka.


CES POISONS QUI COMME DES ANGES…


Le 4 octobre 1992, peu après son décollage de l’aéroport d’Amsterdam-Schipol, un Boeing d’El Al s’écrasait sur une barre d’immeubles du quartier populaire de Bijlmer, au sud de la capitale néerlandaise.

Six ans après cet accident, des rumeurs sur la cargaison, dangereuse ou non, de l’avion, alimentées par des plaintes des habitants de Bijlmer relatives à des maladies diverses, circulèrent en Hollande.

Après des années d’enquêtes ; Israël reconnut, en septembre 1998, que l’avion lesté d’uranium appauvri, transportait également 190 litres de produits chimiques. Les documents originaux sur les 20 tonnes restantes de la cargaison n’ont jamais été identifiées d’une façon formelle. Il aurait s’agit d’ordinateurs…

Le mercredi 4 mars 1999, M. Kok a formellement nié que les Pays-Bas, alliés traditionnels d’Israël, aient laissé EL AL opérer hors de tout contrôle à partir de Schipol, sa principale plate-forme de transit en Europe. Il déclara ; «  Il y avait un traitement spécial pour des raisons de sécurité. Mais il n’a jamais été question d’une position spéciale. »-- Question à cent francs : «  Que transportait l’avion cargo frappé de l’étoile de David ?


LE DIABLE EST PARMI NOUS


La science ( peut-on encore lui donner ce nom ?) est à même de fournir des armes biologiques ou génétiques destinées à tuer des groupes ethniques spécifiques, viennent de déclarer des chercheurs britanniques.

Un fléau artificiel qui ne tuerait que des populations ciblées est déjà réalisable grâce à des toxines fabriquées pour toucher des communautés spécifiques.

Selon le Dr Vivienne Nathaon qui dirige la recherche sur la politique de santé de l’Association médical ( BMA ), l’information génétique est déjà utilisée pour améliorer les armes biologiques. Nombreux sont les chercheurs qui entrevoient ce que seront ces armes du futur. Parfois, il s en frémissent.

Dans son livre «  Biotechnology Weapons and Humanity---«  Armes biotechniques et humanité «, le professeur Malcom Dando, du département des études sur la pais à l’Université de Bradford, dans le nord de l’Angleterre, dresse un tableau terrifiant de telles armes. Celles-ci fonctionnent de la même manière que les thérapies géniques, mais au lieu de remplacer un gène défectueux, elles exploitent les variations génétiques pour cibler leurs victimes.

Des expériences restées plus que discrètes ont montré, que des micro-organismes pourraient attaquer des sites récepteurs identifiés sur des membranes cellulaires ou des virus et ainsi viser des séquences d’ADN spécifiques dans les cellules.


Aux yeux des terroristes, une toxicité extrême est peut-être la propriété la plus intéressante que puisse posséder un agent biologique et ce, même en comparaison avec d’autres armes de destructions massives. Cette constatation s’est exprimée de diverses manières :

En 1960, un général de l’armée américaine a estimé qu’avec deux aéronefs déversant chacun 10 000 livres d’agents biologiques sur les Etats-Unis, on pourrait tuer ou atteindre d’une façon incapacitante quelques 60 millions d’américains.

La toxine botulinique « A » est considérée comme la substance létale mille fois plus mortelle que les agents neurotoxiques !

Déclaration rassurante, avec une dose de huit onces ( 218 grammes ) on éliminerait toute vie humaine sur la planète.

La bactérie du charbon bactérien ( ou fièvre charbonneuse ) dans un concentré de 28 grammes, introduit dans le système de climatisation d’un stade couvert pourrait infecter 70 000 à 80 000 personnes en une heure.

Par ailleurs dans une étude publiée en 1972 par l’Advanced Concepts Research Corporation de Santa Barbara ( Californie ), on a supposé que la pulvérisation d’un aérosol de spores du charbon bactérien sur le territoire de la ville de New York causerait 600 000 morts.

En 1979 à Sverdlosk, lors de l’explosion de ce qu’on croit avoir été une seule bombe biologique, la libération accidentelle de cet agent aurait causé la mort de 400 à 1 200 personnes !


Les agents biologiques-toxines et organismes vivants peuvent rivaliser avec les armes thermonucléaires, offrant la possibilité de causer des centaines de milliers à plusieurs millions de morts en une seule opération !

L’agent du charbon bactérien, s’il était pulvérisé par un aéronef durant une nuit fraîche et sans vent, pourrait entièrement détruire une ville comme Paris, ce qui pourrait entraîner jusqu’à trois millions de morts !

On doit savoir que ces poisons ne sont pas détectables par les systèmes de détection anti-terroriste classique, contrairement aux armes à feu, aux grenades et au plastic, on ne peut les déceler au moyen de détecteur de métal, d’un appareil de radiographie, d’un chien détecteur ou d’un détecteur à bombardement neutronique. Ils peuvent être très bien introduits en fraude aux frontières ou dans les aéroports, qui à l’instar de la drogue circule avec une certaine facilité.

Pour les spécialistes, l’un des caractères particulièrement «  insidieux » des armes biologiques vient de ce qu’il est difficile de déterminer si l’on a affaire à un attentat ou s’il s’agit simplement d’une épidémie naturelle.

Le temps qui s’écoule entre le moment où un agent biologique est libéré et l’apparition de ses effets chez les humains réduit les chances de capturer les personnes qui ont perpétré l’attentat. Après l’infection suit une période d’incubation, sans symptômes, durant laquelle l’organisme se multiplie et se propage à d’autres personnes. Il n’est donc pas facile de localiser le lieu de l’attentat et d’identifier les responsables.

Les terroristes pourraient transporter des bactéries vivantes dans des ampoules électriques, un moyen pratique et sans danger. Pour libérer l’agent, il leur suffirait de déposer les ampoules sur le rail ou sur la route où elles ne sauraient tarder à être brisées sous le passage d’un véhicule.

Le délai, bien que court, permettrait aux terroristes de s’éloigner pour éviter d’être exposés.


DES EXPERIENCES RESTEES SECRETES


A plusieurs reprises, l’armée américaine a démontré la vulnérabilité des Etats-Unis en cas de guerre bactériologique ( et, à l’évidence, les attentats du 11 septembre 2 001 l’ont prouvé, l’efficacité de certaines méthodes de renseignements et d’administration ) en libérant Bacillus subtilis, une bactérie inoffensive, dans diverses parties du métro à New York et dans les passages souterrains à Washington D.C.

Dans le cadre d’essais comparables, réalisés à la même époque, des dragueurs de mines de la marine américaine ont attaqué San Francisco au moyen de pulvérisations contaminées par Bacilus globigii et Serratiamarcescens : on assure que pratiquement tous les habitants de la ville ont été infectés !


Entre 1949 et 1969, les équipes de guerre biologiques et chimiques de l’armée américaine ont effectué 239 essais en plein air simulant des attentats bactériologiques contre la population et dans 79 cas, un grand nombre de citoyens ont été infectés à leur insu par des microbes pathogènes. Entre autres cibles, on a choisi l’aéroport international et la gare d’autobus de Greyhoud à Washington D.C., en 1956, deux tunnels de la Pennsylvania Tyrpike et un tronçon de l’autoroute de l’Etat de Pennsylvanie, en 1955, plusieurs plages d’Hawaii , de Virginie, de Floride et de Californie, en plus d’un essai, en 1968, près de San Clemente, en Californie, le métro de New York, en juin 1968.

En 1952, à Fort Detrick, la Spécial Operation Branch du Chemical Corps de l’armée a contaminé le système de climatisation du Pentagone avec environ un litre et demi de bactéries dans un attentat simulé destiné à démontrer la vulnérabilité des grands édifices à bureaux.

De telles opérations ont démontré aux militaires que n’importe qui pourrait sans difficulté infecter des millions de personnes situées à plus de 20 kilomètres, mais jusqu’ici, l’armée a nié toute responsabilité concernant la pneumonie liée à Serriatamarcescens qui a causé la mort d’une personne hospitalisée. On veut bien la croire !


DES OPERATIONS DIFFICILES A MONTER


L’utilisation du virus de la variole à des fins terroristes est également examinée avec soin. Cet agent n’est conservé que dans deux endroits au monde : le Centre For Disease Control d’Atlanta et l’institut de recherche virologique de Moscou.

Si à Atlanta les installations sécuritaires sont parfaites, il est impossible d’en dire autant de celles de Moscou. Un journaliste du Chicago Tribune, Howard Witt, assure qu’elles sont plus que déficientes : «  Deux aimables retraités gardent les portes du Centre et quelques bouts de fils de fer barbelés constituent une clôture non dissuasive. Le système d’alarme vétuste relié à un lointain poste de police est censé faire obstacle aux terroristes déterminés à se procurer une telle arme. Vitaly Zverev, le directeur adjoint du laboratoire, a admis que rien ne peut arrêter un commando vraiment décidé de se servir du virus de la variole. »

Dans de nombreuses régions isolées et perdues de la vaste Russie, des stocks d’armes bactériologiques s’altèrent et peuvent à chaque instant servir de dépôt d’approvisionnement à des gens mal intentionnés.


En France, depuis le mois de juillet 1998, l’hôpital neurologique des Hospices Civiles de Lyon regroupe une partie d’un laboratoire de neuropathologie baptisé L3, et une composante d’un laboratoire de biologie, placé sous la compétence du professeur Later, exécutent le diagnostic de la maladie de Creutzfeld Jacob, en quelques jours. Ces diagnostics s’effectuent sur des sujets décédés, mais également sur des sujets vivants à partir de biopsies du cerveau et du liquide céphalorachidien.

Ce laboratoire est le seul en France consacré aux maladies transmissibles dégénératives répondant aux normes draconiennes de sécurité.

De type NSB3, il assure, grâce à des équipements et des locaux spécifiques, la protection des personnels et de l’environnement. Ila été conçu pour éviter tout rejet vers l’extérieur. Sa protection est maximum.


Ne nous leurrons pas, les terroristes peuvent recourir à divers moyens pour se procurer une culture d’ensemencement ou même une quantité d’agents biologiques suffisante pour la réalisation d’une opération commando : ils peuvent voler ce dont ils ont besoin dans un établissement autorisé ; l’acheter au marché noir ; ou l’extraire de sources naturelles. Souvenons-nous que le charbon bactérien est endémique dans plusieurs grandes régions du monde.

Evidemment, le plus rapide est de voler ou d’acheter l’agent sous une forme prête à l’emploi. Parmi les sources possibles, il y a les établissements universitaires et des établissements de recherches des services de santé publique, les laboratoires de recherche pharmaceutique et les maisons de vente par correspondance. Bon nombre de chercheurs constatent avec inquiétude les lacunes de la sécurité dans ce genre d’établissement. Mullins, par exemple, signale que les installations sur les moyens de la guerre biologique ne sont pas aussi bien surveillées que les installations nucléaires. Des terroristes pourraient s’y introduire et, contrairement à ce qui arriverait dans une centrale nucléaire, s’approprier en peu de temps un agent biologique ou simplement le libérer dans l’atmosphère, avant de repartir comme ils sont venus. Tout porte à croire que les établissements de recherches civiles sont encore moins sécuritaires.


LE LOUP DANS LA BERGERIE


Un terroriste n’ayant pas la qualification d’un chercheur professionnel pourrait par une simple visite clandestine dans un laboratoire de recherche où l’organisme qu’il recherche est utilisé, s’en procurer une quantité suffisante pour ensemencer une culture ; il en faut si peu que le vol, s’il était perpétré avec discrétion, ne serait probablement jamais remarqué. Avec cette méthode d’acquisition, on a l’avantage d’obtenir des souches pures de virulence établie.

Mieux, un agent spécial se faisant passer pou un étudiant de deuxième ou de troisième cycle ou pour un médecin chercheur en épidémiologie aurait vraisemblablement accès à de nombreuses cultures d’organismes pathogènes qu’il pourrait voler sans difficulté et sans vraiment risquer d’être découvert. Dans la plupart des laboratoires de recherche en biologie ou dans un domaine médical connexe, la sécurité physique est insuffisante et le personnel n’est pas régulièrement contrôlé. Nous vu en France, ces dernières années, de faux médecins exercer dans des hôpitaux, sans être inquiétés pendant plusieurs années !

Nous ne devons pas oublier non plus qu’une organisation terroriste qui s’est assurée l’appui d’un gouvernement et qui veut utiliser une arme biologique peut facilement se procurer pratiquement n’importe quel agent biologique, de même que l’information pour s’en servir.


LES STRATAGEMES D’UTILISATION


Les moyens par lesquels on peut administrer les agents biologiques pathogènes sont très nombreux ; le choix dépend évidemment de la cible et de l’ampleur de l’opération. On peut notamment recourir aux méthodes suivantes :

A / contamination d’aliments ou de boissons, à la source, par exemple un réservoir d’eau ou en un point quelconque de la chaîne de production ou de distribution ( usine d’embouteillage )

Sur un réseau alimentant une ville, il est illusoire de croire qu’on peut commettre un meurtre de masse en jetant une poignée de super toxines dans un réservoir d’eau; il est pratiquement impossible de contaminer une grande quantité d’eau à cause de l’hydrolyse et de la chloration ou l’ozonisation et aussi de l’importante quantité de toxines nécessaire.

Pour qu’une telle opération ait une chance de réussir, le commando qui organiserait l’opération devrait introduire son poison loin du réservoir. C’est à dire en se branchant sur une conduite générale à haute pression. La mise en œuvre d’une telle technique poserait bien des problèmes à ses réalisateurs.

B / Plus facile serait la dissémination à l’état de vapeurs ou d’aérosol dans un espace, comme un immeuble, un tunnel, un métro ou une grande surface.

C / Dissémination à l’état de vapeurs ou d’aérosols dans un espace ouvert, comme une base militaire ou une ville.

D / Transmission indirecte par des insectes ou des animaux infectés, comme des puces, tiques ou des rats ou de manière inerte comme des colis ou des lettres, stratagème qui fut mis en œuvre aux Etats-Unis avec l’obscure affaire de l’empoisonnement à l’anthrax.

E / Transmission par contact humain direct, technique utilisée pendant la guerre froide lors d’attentats au moyen d’un parapluie à pointe enduite de ricin.


La plupart des spécialistes pensent qu’un quelconque procédé de dissémination par aérosol serait le moyen le plus probablement utilisé par des terroristes recourant à des armes biologiques.

Mengel, par exemple, imagine un terroriste qui cacherait dans une ville d’importance moyenne le bacille du charbon bactérien ou l’agent de la cryptobiose, simplement en parcourant les rues au volant d’un camion muni d’un distributeur. Toute personne exposée deux minutes inhalerait probablement assez d’agent pour être infectée. Les personnes atteintes ne recevraient pas nécessairement toutes une dose létale, mais les problèmes que poseraient les soins médicaux à dispenser aux dizaines de milliers de personnes infectées par le charbon bactérien constitueraient en soi une catastrophe pour la population touchée.


Douglas et Livingstone imaginent aussi un scénario dans lequel des terroristes se serviraient d’un bateau-citerne muni de puissants générateurs d’aérosol et d’épandeurs externes, pour faire le tour de l’île de Manhattan et ensuite s’enfuir avant que les autorités n’aient pu les repérer.

Ce genre d’opération serait risqué et de nombreuses grandes villes ne possèdent ni fleuve, ni rivière permettant une telle attaque stratégique.

Il existe hélas d’autres techniques, plus récentes et bien plus dangereuses qui seraient à même de faciliter une opération d’un genre totalement autre.


A suivre...


LES INFORMATIONS PRECEDENTES DE GUY TARADE :


http://ovniparanormal.over-blog.com/article-12312210.html

 

Repost 0
Christian Macé Christian Macé
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 15:45

SUR LE tete8.gifSITE DE Mme ANA LUISA CID, MEXIQUE :   

 
VOIR NOTAMMENT :  
 
OVNIS LORS DES ATTENTATS DU 11 SEPTEMBRE 2001, DU WORLD TRADE CENTER : PHOTO ET VIDEOS SUR LE SITE :  
 
http://www.analuisacid.com/sept_11.htm    
Traducteur "Alta Vista" (Espagnol vers le Français) :


TEXTE :

Les ovnis et la tentative aux Tours Jumelées Recueil de nouvelles, 11 septembre 2007 Ovnis en Accident ? Spectaculaires vues d'objet volant non identifié avec des Tours Jumelées blessées Journal Supplémentaire - septembre 17 du 2001-Lima, le Pérou - peut se parler de présence d'objets volants non identifiés pendant fatidique mardi de terreur qui a frappé à New York et au monde complet ? Des photographies envoyées par Internet à EXTRA donnent lieu pour penser cette possibilité. Qui nous a envoyé les photos c'est le jeune Natacha Moll, fille de l'acteur péruvien, Robert Moll et Carmen, connue contactée (qui est communiquée avec des êtres d'autres mondes). Il est précisément Natacha qui a donné avec ces deux photographies qui sont souscrites comme exclusions de la chaîne de nouvelles américaine CNN. Dans la première photo on observe un OVNI présumé que - apparemment - dans un premier temps le photographe ne reconnaît pas, ce pourquoi l'image des "Tours Jumelées" dans des flammes est plus nette que l'inconnu objet volant. Plutôt dans la seconde photo, le photographe en effet donne des échantillons de s'avoir rendu compte du corps en mouvement. Il est pour cela qui focalise la chambre dans l'objet volant non identifié. Celle-ci est la raison pour laquelle dans la photo de la droite de notre portail d'aujourd'hui vous voyez hors de foyer le profil laborieux des tours sinistrées. Mais la présence de l'ovni est enregistrée avec clarté. Plus encore si nous observons l'extension. Source : Institut péruvien de Relations Interplanétaires ============================================================================= Découvrent un autre OVNI dans l'attaque aux Tours Jumelées "Ombre noire" se déplace à une grande vitesse. Objet de quelque 200 mètres de longueur émerge derrière la seconde tour. Journal les Dernières Nouvelles (Chili) - Dimanche 30 septembre 2001 - Sergio Mardones - un nouveau défi pour ce qui est ufólogos constitue la découverte faite par l'administrateur d'un central local Poulette et Loterie dans le centre. Juan Sánchez Moreira révisait dans sa maison les images de la tentative aux tours jumelées de New York quand il a découvert une grande ombre noire qui se déplaçait par les cieux de Manhattan à une vitesse plus grande que celle du son. Sánchez a enregistré les Chiliens d'information et du CNN, et a concentré son attention l'image de l'avion qui détruit la seconde tour. Il est cette prise célèbre dans laquelle apparaît l'appareil en étant marqueté de côté dans le bâtiment, en direction gauche droite. Juan Sánchez "On voit clairement une ombre, qui je crois que les gens n'ont pas vu ou il n'a pas eu conscience de l'avoir vue. En mettant l'image en chambre lente, tableau à tableau, apparaît un objet volant non identifié. Il peut être toute chose, mais c'est un objet qui n'a rien voir avec ce que je connais. Il se déplace à une grande vitesse, inclusivement en chambre lente il est rapidísimo ", il dit en exhibant le vidéo, satisfait de sa réalisation. L'"ombre" émerge depuis derrière les tours et croise l'écran en sens diagonal, de d'en haut vers le bas. Sánchez a envoyé l'image au groupe espagnol Fénix, à auquel il est associé et à Ovnivisión. Cristián Riffo, de cet dernier organisme, a accusé réception. "C'est une ombre et cela l'est ce qui attire l'attention, parce que l'autre ovni qui a été détecté est lumineux et il peut être quelque chose qui émet ou lumière réfléchie. Première chose ce que nous avons fait est d'étudier s'il passe devant les tours, puisqu'il pourrait alors traiter d'un oiseau ou y compris une mouche qui est croisée devant la chambre. Mais ce qui est curieux est que l'image sale par derrière. Il révèle une grande profondeur. L'objet était et ni même tombe, mais comme en croisant ", juge. Sánchez écarte en outre qu'il s'agit de les esquir. "Cet objet doit avoir quelque 200 mètres de longueur, est très grand", montre. Le sujet sera intégré à l'agenda de Paihuano, siège de la première rencontre nationale de Chiliens investigateurs du phénomène ovni, ceux qui se réuniront le prochain week-end dans cette localité de la IV Région. Pour la rencontre ils disposeront déjà un rapport demandé au CNN, relatif à présence d'hélicoptères de cette gare dans les cieux de Manhattan au moment des tentatives. Source : Institut péruvien de Relations Interplanétaires 

Vidéo Fox News :
 
http://youtube.com/watch?v=tqZThMtAcVY&mode=related&search

============================================================================= Une grande polémique mondiale entre ufólogos Font des recherches ovni dans des Tours Jumelées sur Mercredi 26 septembre 2001 Sergio Mardones Une polémique mondiale allumée a été déliée à travers Internet devant la diffusion d'une image dans laquelle un objet blanc et élargi mystérieux apparaît dans les cieux de New York au moment de la seconde attaque aux Tours Jumelées. La scène a été ensuite vue dans direct par milliers de de millions de personnes et dans centaines de répétitions, mais en son temps a perdu toute importance comparée avec la tragédie qu'ont déchaînée les avions qui ont démoli les bâtiments emblématiques. Cristián Riffo, d'Ovnivisión, a indiqué à traversée del emplacement Terra que les premières études effectuées dans le Chili par leur groupement démontrent la présence de cet objet dans la scène del attentée. Pour le chercheur Jaime Tamayo il pourrait agir d'un hélicoptère de la télévision américaine qui à certains moments reflète la lumière du soleil. Mais d'autres internautas objectent cette hypothèse, puisque le fait se produit pendant la seconde explosion, c'est-à-dire, 18 minutes après la première, à des moments où l'utilisation de l'espace aérien est restreinte. - Quel est son avis ? - Comme phénomène, il s'agit d'un objet volant non identifié. Mais il faut laisser dans il est évident qu'ovni n'est pas synonyme d'extraterrestres. Pourrait agir d'un hélicoptère, un avion de tourisme, mais jusqu'à ne pas avoir la certitude nous sommes en présence d'un ovni - il a dit Riffo. L'objet est apprécié dans la partie supérieure droite de la scène et reste pendant plusieurs seconds dans le lieu, apparentement statique. "La découverte l'ont rendu des chercheurs américain. Regrettablement l'image est fixe dans les tours, qui étaient les nouvelles du moment. Si la chambre avait fait et un rapprochement paneo on aurait clarifié peut-être l'origine. Nous espérons avoir dans un temps raisonnable une autre image du phénomène dans une autre perspective ", il a mentionné. Un groupe de 20 chercheurs se réunira les 6 et 7 octobre en Paihuano, Quatrième Région, dans la Première Rencontre Nationale de Recherche du Phénomène Ovni. Riffo a informé que le sujet sera un de de ce qui est principaux de l'agenda. Source : Journal "les Dernières Nouvelles" Il informe depuis le Mexique : Ana Luisa Cid Liaisons en rapport :  
 
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 06:37

Invaders-20C-2010-207-10-4-copie-1.jpg

LES ENVAHISSEURS : LE COMPTE A REBOURS EST COMMENCE... 

SUR "TF1 VIDEO" : EDITION PAR "TF1 VIDEO" EN DVD, DE LA SERIE CULTE QUI A ENCHANTE NÔTRE ENFANCE : "LES ENVAHISSEURS" : SORTIE PREVUE POUR LE 19 SEPTEMBRE 2007 EN FRANCE ! :
 
Jusqu'à maintenant, nous n'avions que des copies privées de bandes videos, mises en DVD...
 
Là, "TF 1 VIDEO" édite en DVD, en Anglais et en Français, la matrice originale ! ! !... : 
 
 
Il est question que Roy Thinnes (David Vincent) vienne à Paris pour la promotion !...

 
MON ARTICLE : "GENERATIONS ENVAHISSEURS" :

J'évoque l'Ami Ecrivain GUY TARADE !... :
 
 
VOICI PLUS D'INFORMATIONS SUR "LES ENVAHISSEURS", ET ROY THINNES :
 
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 04:11
Repost 0
Christian Macé Christian Macé

Présentation

  • : Le blog de Christian Macé. Je suis sur Facebook : https://www.facebook.com/christian.mace.9 Mais ce compte a été désactivé par facebook le 28 mai 2017 ! Ici mon nouveau compte sur facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100016937507751 Ou alors sur facebook dans la recherche, taper Christian Macé (Toulon). Mon compte sur Twitter : https://twitter.com/Mac44482203 Mon email : macec48@gmail.com Mon téléphone : 0629550094
  • Le blog de Christian Macé. Je suis sur Facebook : https://www.facebook.com/christian.mace.9 Mais ce compte a été désactivé par facebook le 28 mai 2017 ! Ici mon nouveau compte sur facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100016937507751 Ou alors sur facebook dans la recherche, taper Christian Macé (Toulon). Mon compte sur Twitter : https://twitter.com/Mac44482203  Mon email :  macec48@gmail.com  Mon téléphone : 0629550094
  • : Je suis né le 17 juin 1953 à Corbeil-Essonnes, en France. J'habitais initialement à Cogolin et maintenant à Toulon, dans le Var, en France. Cette photo en entête, je l'ai prise à Cogolin dans le Var en France le 29 septembre 2005 à 18 H 09. On voit deux ovnis que j'ai cerclé en rouge. Je n'avais rien vu à l'oeil nu... Ici l'actualité des phénomènes ovni et paranormaux...J'ai commencé à étudier le Phénomène des OVNIS dès l'année 1969, puis par la suite, je me suis aussi intéressé à l'étude des Phénomènes Paranormaux...J'ai fais parti en France, de diverses Associations de Recherches sur le Phénomène OVNI : "GEPA", "GEOS", "CFRU", secrétaire du Groupe Sentinelle...J'ai rédigé de nombreux articles concernant mes Recherches sur ces Phénomènes OVNIS et Paranormaux. Mon email : macec48@gmail.com
  • Contact

  • Macé
  • Passionné ovnis, paranormal et ésotérisme
  • Passionné ovnis, paranormal et ésotérisme

Le dossier des mystérieux félins en promenade

Il s'agit des apparitions et disparitions soudaines de félins, dont chat, panthères, etc. C'est l'affaire des Gros Chats. En fait, ils se meuvent à travers les Autres Dimensions... : http://ovniparanormal.over-blog.com/article-13739144.html

Recherche

Anomalies sur nos autres planetes

Dans le lien ci-après, il y a toute une liste de photos représentant d'étranges structures Extraterrestres sur nos planètes. Notamment celle sur Mercure, dont la forme pourrait être aussi un ovni : http://ovniparanormal.over-blog.com/article-cette-etrange-forme-ou-structure-sur-mercure-prise-en-photo-par-messenger-88037316.html

Pour joindre Christian Macé

Mon email : macec48@gmail.com Mon numéro tél. portable : 0629550094

Date de création de ce blog et nombre d'articles

J'ai créé ce blog le 06 juin 2007. En mai 2013, le nombre d'articles postés dépasse les 10000 articles.

Les Ethnologues-Géologues venus d'Ailleurs

Sur ce site ami, ce lien pour lire mon article "Les Ethnologues-Géologues venus d'Ailleurs" : http://www.infomysteres.com/temoin/ovnimace8.htm

Les Extraterrestres qui sont parmi nous et les Hommes en Noir

LES HOMMES EN NOIR MIB http://ovniparanormal.over-blog.com/christian-mac%C3%A9-ouvre-le-dossier-des-%C3%A9tranges-hommes-en-noir-mib

Ces Intelligences d'Outre-Mondes qui nous côtoient

Sur ce site Ami, le lien de mon article sur "Ces Intelligences d'Outre-Mondes qui nous côtoient". Et à la fin, ouvrir le "Sommaire" pour découvrir mes autres articles : http://ufoweb.free.fr/mace1.htm