Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 05:45
VOIR LTerre-tourne.gifE CIEL DEPUIS LA TERRE : UNE NOUVELLE FONCTION DE "GOOGLE" :
 
Mise en ligne le 22 août 2007 :
 
Google vient d'annoncer une nouvelle fonctionnalité pour google earth baptisée Sky, permettant de voir le ciel depuis la terre. tous les astronomes en herbe, ou avertis verront là un outil très intéressant à exploiter...
 
http://www.trackbusters.fr/actualites/20070822-google-earth-sky-hubble-espace-google-lance-sky-space-explorer.html
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 04:20

Nous poursuivonagent-secret005.gifs la publication des informations de "MONSIEUR X", toujours aussi avisé...

Aujourd'hui :

DES CHIRURGIENS DE L’ESPACE AUX « AMANTS INSOLITES »
 


En Anglais (In English) :

http://translate.google.com/translate?u=http%3A%2F%2Fovniparanormal.over-blog.com%2Farticle-11937141.html&langpair=fr%7Cen&hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&prev=%2Flanguage_tools

Le vivisection, pratiquée sur les animaux, existe-t-elle également sur les humains ? Pourquoi pas ?

Des humanoïdes différents de nous et sans doute en avance de milliers ou de millions d’années sur nos connaissances nous considèrent peut être comme leurs cobayes préférés.

N’en soyons pas choqués. Sur notre belle et bonne planète, 800 000 animaux sont sacrifiés chaque jour pour les besoins de la vivisection, ce qui fait largement 300 millions par ans ! Les milieux bien informés assurent que ce chiffre est actuellement largement dépassé !

Savez-vous pourquoi ? Pour des buts purement commerciaux comme la culture des oignons de fleurs, l’industrie des cosmétiques, l’industrie des colorants, pour la fabrication de papiers peints, de la peinture, d’objets plastifiés, des produits alimentaires, des cigarettes, des vêtements , des fourrures, ainsi que pour des milliers de spécialités pharmaceutiques, pour les pilules, des poudres et des potions pour faire grossir ou maigrir, dormir ou veiller, pour embellir la silhouette, contre la chute des cheveux, les pellicules, l’habitude de fumer, le trac aux examens, la toux, les odeurs corporelles ou la constipation…

L’industrie de guerre sacrifie à elle seule des millions d’animaux par an , pour mettre au point ses fusées et leurs habitacles et tous les stratagèmes nécessaires à la guerre moderne.

Les gaz, suffocants, vésicants, irritants, les toxiques généraux, les agents bactériologiques sont expérimentés sur de pauvres créatures sans défense, qui subissent aujourd’hui ce qui demain sera peut-être notre destin !

Pourquoi gaspiller tant de vie inutilement ?

La recherche scientifique (l’est-elle ?), médicale et chirurgicale ne connaît pas de limites dans ses besoins de vie fraîche. Dans le monde, de nombreux médecins et chirurgiens sont formels : LA VIVISECTION EST INUTILE. Les expériences conduites grâce à elle sont souvent nuisibles ou trompeuse, favorables aux erreurs d’interprétations et elles ne servent la plupart du temps qu’à semer le doute.

Si la Science désire conserver son grand « S », il est temps qu’elle s’oriente vers des méthodes naturelles non violentes qui lui permettrait de remplir sa mission qui est de GUERIR et non pas de TORTURER et de DETRUIRE !

Les tenants de la thèse conspirationniste, qui affirment que les gouvernants américains ont passé un marché de dupes avec une civilisation inconnue, pourraient méditer sur la traite des chiens et des chats. En effet, sacrifier plus de 300 millions d’animaux par an implique pour les laboratoires un approvisionnement massif, mais aussi coûteux.

Certains cyniques en blouse blanche nomment leurs martyrs « instruments biologiques ». Ces instruments biologiques sont élevés dans des animaleries par centaines de milliers dans le but d’expériences effroyablement cruelles, dans de instituts de vivisection. Animaux capturés un peu partout, en aucun cas avec douceur, qui comme les singes des Indes viennent jusque chez nous après avoir subi un enfer de souffrance pendant la capture et le transport à leur destination finale, où ils achèvent leur pauvre vie dans des laboratoires, dans la peur, la douleur et la mutilation !

Il existe des stratagèmes utilisés par certains marchands de chats et de chiens, accrédités auprès des laboratoires. Ces marchands ont des rabatteurs qui possèdent des camionnettes pour parcourir rapidement les villes et villages et des resserres pour stocker les animaux volés. Ces rabatteurs embauchent à leur tour des clochards ou de simples voyous qui attirent les chiens libres ou égarés avec du sucre ou de la viande, ou même une chienne en chasse, et les volent parfois à quelques mètres de leurs maîtres.

Ces animaux sont entassés dans des endroits d’une saleté repoussante, les uns sur les autres, se mordant entre eux, et sans qu’on leur donne la moindre nourriture, sous prétexte qu’on ne les garde que quelques jours ( le temps d’un réunir le nombre répondant aux commandes). Le bénéfice sur eux doit être total.
Enfin vient l’heure de l’expédition : dans un état de grande maigreur, traumatisé, déshydraté, on les aplatit dans des caisses à trois ou quatre. Et pour éviter que ces chiens et chats, tassés comme de la chair morte, essaient de se débattre, on barde intérieurement ces prisons de clous, la pointe déchirant ces malheureux à chaque mouvement !

Ces horreurs nous rappellent l’horrible période des déportations humaines organisées par le régime nazi. Il y a là sans doute plus qu’une analogie !

Pythagore a écrit :

« Tant que l’Homme continuera à être le destructeur impitoyable des Etres Animés des plans inférieurs, il ne connaîtra ni la santé ni la paix. Tant que les hommes massacreront les Bêtes, ils s’entretueront. Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut, en effet, récolter la joie et l’amour. ».

LES AMANTS INSOLITES 

"Que les Anges des Cieux autrefois les conçurent dans les ventres charnels de nos femmes, épris de leur grande beauté, qui déçut leurs esprits : Voyez quelle puissance a la beauté des femmes."

Pierre de Ronsard.

Il existe un lien bien compliqué qui semble unir les enlèvements d’humains par de mystérieuses entités dites cosmiques, et l’histoire oubliée de l’humanité. Prenons un exemple : Le Livre des Secrets de Jean (Codex II-I).

De nombreux points portent à croire qu’il existe entre le Livre des Secrets de Jean et le Livre d’Hénoch rédigé en éthiopien et pieusement conservé, une troublante analogie. Hénoch raconte la chute des anges sur terre, séduits par la beauté des filles des hommes, puis leurs fornications avec elles, suivies de procréations. Ces amants insolites engendrèrent une sorte d’anormalité génétique chez les Géants, leurs fils. Les « Anges » révélèrent aux humains, les arts, les sciences, et des techniques avancées qui pervertirent la race humaine. Selon la version de Jean, Dieu envoya un déluge pour purifier la création de cette souillure. Prenons connaissance de la version, qui selon les exégètes contient un troublant double volet : « Le démiurge ourdit un complot avec ses Puissances ? Il dépêcha ses « anges » aux filles des hommes pour accaparer quelques unes d’entre elles et susciter une semence pour leur plaisir. Mais leur première tentative échoua, ce qui l’obligea à se réunir à nouveau entre eux et ourdir un nouveau complot : Ils créèrent un esprit travesti à la ressemblance de l’esprit qui était descendu, pour, grâce à lui corrompre les âmes, et les anges changèrent leur apparence, selon la ressemblance des époux des femmes, en remplissant ceux-ci d’esprit ténébreux qui avait présidé à leur propre mélange et les plongeant dans une perversité absolue.

Ces visiteurs venus d’Ailleurs apportèrent de l’or, de l’argent en présents, ainsi que des métaux de bronze et de fer. Et ils infligèrent de grands tourments aux hommes qui les avaient suivis, les faisant fourvoyer en de multiples errements. Et c’est ainsi que la création toute entière fut réduite à jamais en esclavage jusqu’à maintenant. Les fils des Ténèbres se multiplièrent parmi nous. Dans les procès de sorcellerie instruits par l’Inquisition, on découvre de nombreux récits évoquant des rapports charnels entre des hommes et des femmes de notre monde avec des incubes et des succubes. Il serait sans doute intéressant de donner à ces deux termes leurs véritables sens.

Un peu partout dans le monde, mais plus particulièrement aux Etats-Unis, depuis quelques années, de très nombreuses personnes prétendent avoir été violées par des entités extraterrestres. Leur récit de leurs aventures frappent les psychiatres qui se sont penchés sur ces cas, tous comme les spécialistes du renseignement qui les ont étudiés. Toutes les narrations sont identiques à quelques variantes près et quelque soit le lieu où ces agressions se sont déroulées, les décors, les actes et les manipulations dont les victimes ont été les sujets, se ressemblent et ne varient pas d’un iota dans leur déroulement.

Jacques Vallée, dans son livre Le Collège Invisible paru en 1975, a pour la première fois avancé l’hypothèse que nous serions manipulés par une force inconnue « force occulte » provenant d’une autre dimension. Ses buts seraient ténébreux et elle cacherait sa vraie nature.

Les témoignages actuels ne pouvant être à eux seuls décisifs, il nous certainement remonter aux sources de l’humanité pour en saisir ses stupéfiantes actions. De l’antiquité au Moyen Age et jusqu’à nos jours cette « présence invisible » s’est toujours manifestée. Même si les Rencontres du Troisième Type nous semblent absurdes, elles existent !

On trouve dans le Livre d’Enoch et le Livre Secret de Jean, trois grandes constances. La descente des « Anges » sur terre---Le commerce sexuel et la procréation—La révélation d’un certain nombre de connaissances.

Un exemple impressionnant nous est fourni dans les commentaires de la destruction de Sodome et Gomorrhe. Les populations dépravées des deux villes frappées par l’anathème divin, ne voulaient qu’une chose, retrouver l’héritage génétique reçu jadis sur les montagnes du Liban, des visiteurs venus rendre visite à Loth. Ces derniers comme tout un chacun avaient des problèmes à résoudre ! Se laver les pieds après une longue marche et l’obligation de se restaurer afin de reprendre quelques forces. Leur hôte leur fit déguster un petit veau au repas du soir. Drôles d’ « Anges ». Très gastronomes !

« Le Livre des Secrets de Jean » de Nag Hammadi, nous offre une variante : les anges ne se posent pas sur terre séduits par les filles de l’homme, mais ils sont envoyés en mission par leur chef, le démiurge. Celui-ci se sert de sa troupe angélique pour réaliser un dessein précis : tromper la race humaine dans le but de l’asservir, l’éloignant à jamais de la connaissance réelle. Le complot du démiurge et de ses complices s’articule en deux étapes bien distinctes. La première consiste dans une tromperie d’ordre sexuel, la seconde sans un mensonge d’ordre intellectuel : les anges révèlent aux hommes des connaissances perverses. Mais la principale mystification consiste à prendre l’apparence des époux des femmes pour coucher avec elles (et engendrer une progéniture bien dissimulée). Si nous acceptons cette thèse, nous pouvons admettre qu’une race extérieure se livre ici-bas à une guerre subversive d’un genre bien spécial. La clef du Livre Secret de Jean , c’est qu’on y accuse pas les femmes d’avoir tenté les anges par leurs séductions et leurs charmes, mais qu’en revanche ce sont les femmes qui ont été les victimes d’une violence sexuelle perpétrée sur elles par la ruse. Elles ont été abusées par des analogues frauduleux qui ont pris l’apparence de leurs maris.

Le texte précise :

« Ils prirent alors une forme humaine ( se matérialisèrent) et apparurent aux femmes alors qu’elles pensaient à leur époux . » Ce qui laisse entendre que ces curieux envoyés célestes étaient capables, soit de se métamorphoser par suggestion, soit de s’introduire dans un autre corps. Souvenons-nous que ce thème a été repris par Philon d’Alexandrie (in : question sur la Genèse 1-92). Ce dernier écrit « Il arrive souvent que les anges « imitent » la forme des hommes pour connaître les femme et engendrer des Haiks—des Géants. ».

Par contre, pour cet auteur, les anges ne veulent pas nuire aux hommes, mais améliorer leur existence . Ils sont capables non seulement de prendre la forme humaine, mais toutes celles qu’ils désirent dans de véritables transformations magiques. Les textes sacrés de la Bible nous affirment que la véritable tromperie de ces héloïms, fut d’amener à sur tout ce qui touche à la matière. Cette science conduisit tous les peuples de la terre à choisir une voie pernicieuse et mortelle. Nous sommes peut être aujourd’hui les victimes d’un accouplement d’êtres différents et d’une union contre nature.

Jean assure que l’homme est emprisonné par le temps, la matière et la chair. Il décrit un drame d’angoisse et de mort : le démiurge tint conseil avec ses autorités qui sont ses puissances et ils donnèrent naissance à l’abomination, au blasphème et aux grandes frayeurs, afin qu’on ne puisse pas connaître le Dieu qui est au-dessus. L’humain ordinaire est ainsi tenu dans la prison du corps et dans les œuvres de la terre. 

L’INCESTE SACRE
  

L’histoire de l’Egypte antique nous révèle l’inceste sacré. Les familles royales constituaient une sorte de vase clos au sein duquel aucun étranger ne pénétrait. L’inceste visait à préserver un génétisme pur. Curieusement, nous constatons qu’une dégénérescence n’affligea les pharaons. Ramsès II en est le plus bel exemple.

Le mot « INCESTE » provient du latin castus, lequel mot est abusivement associé à la castration. En réalité IN CESTE veut dire Dans la Caste. Il est alors intéressant de noter le paradoxe : d’une part, l’interdiction théologique du « mélange » des castes (enchevêtrement du sang des races) ; d’autre part la différence que l’évolution se poursuit : système évolutif dans l’involution. Sur le plan secret, initiatique, la « désobéissance » prend une valeur transcendantale.

Cette volonté de ne pas souiller la race par croisement avec des étrangers, nous la retrouvons chez les Hébreux et les Gitans. Le refus de voir pénétrer dans leur lignée des anonymes, constituait très certainement une protection contre la pollution de leur race par des membres de cette civilisation extérieure dont nous venons de parler plus haut. Nous sommes persuadés que personne ne veut croire à une telle manipulation de l’humanité. Cependant, nous avons rencontré sur notre route, un peuple perdu au cœur de l’Afrique, dont la cosmogonie ne contredit en rien les révélations découvertes dans les documents de Nag Hammadi : les Dogons !
A suivre.. .

LES INFORMATIONS DE "MONSIEUR X" :

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-11928253.html

 

 

 

Repost 0
Christian Macé Christian Macé
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 03:11

LES 7 EXIalien051.gifGENCES D'ASHTAR SHERAN : 

L'Ami Fred Idylle vient d'ajouter un nouveau paragraphe intitulé "Sept exigences d'Ashtar Sheran en date du 23/08/07" à son remarquable article : 

http://www.artivision.fr/docs/rencontreinso.html 

En Anglais (in English) :

http://translate.google.com/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.artivision.fr%2Fdocs%2Frencontreinso.html&langpair=fr%7Cen&hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&prev=%2Flanguage_tools

Repost 0
Christian Macé Christian Macé
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 19:34
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 17:44

Nous continuons la suite des publications des informations de "MONSIEUR X"...

agent-secret003.gifAujourd'hui :
 

AUTRES DIMENSIONS 

Michel Eyquem de Montaigne a écrit avec sagesse :  

« C’est une sotte présomption d’aller desdaignant et condamnant pour faux ce qui nous semble pas vraysemblable ; ce qui est un vice ordinaire de ceulx qui pensent avoir quelque suffisance oultre la commune.

« J’en faisois ainsi aultrefois ; et si j’oyoys parler ou des esprits qui reviennent ou du prognostique des choses futures, des enchantements, des sorcelleries, ou faire quelqu’un autre conte où je ne pusse pas mordre, il me venoit compassion du pauvre peuple abusé de ces folies.

« Et à présent, je trouve que j’estoys pour le moins aultant à plaindre moy-mesme. ». 

Depuis des siècles, tous les itinéraires philosophiques et spirituels se ramènent toujours au grand problème fondamental : que sont donc les apparences objectives où se déroule notre vie ? Sont-elles des réalités par elles-mêmes, ou bien nous masqueraient-elles en quelque sorte, les véritables existants ?

La physique quantique nous induit à penser actuellement qu’il existe peut-être des entités qui nous voient et nous écoutent. Elles évolueraient dans la quatrième dimension, un univers hypothétique, modelé par les lignes de force de la gravitation et dont la réalité a été entrevue par des modèles mathématiques.

Imaginons un film, avec des personnages sur l’écran qui seraient aussi vivants et réels que nous et disposeraient d’une conscience. Ces projections en deux dimensions (hauteur et largeur) auraient beau tourner leurs yeux vers la salle ; elles ne distingueraient rien , ni les rangées de fauteuils, ni le public qui les observe, parce que ceux-ci se situent dans un monde étranger, un monde en relief, à trois dimensions. Et si d’aventure, l’un des personnages annonçait, avec des accents mystiques : « Il existe un au-delà », ses compagnons le prendraient pour un illuminé, réagissant à la manière des ombres qui peuplent la caverne de Platon.

Le merveilleux film « Les Autres » nous a fait plongé dans un univers identique, angoissant et inquiétant. Nicole Kidman, Chimène, et ses deux enfants, Philomène et Spozito, qu’elle a assassinés évoluent dans une autre dimension hantée par des vivants qui reviennent régulièrement dans cet espace différent qui interpénètre le notre. 

Dans un genre beaucoup plus gai :« La Rose pourpre du Caire », Woody Allen fait enlever Cécilia (Mia Farrow) par son héros préféré Tom Baxter, qui crevant la toile blanche, vient la soustraire à son monde sans éclat. 

Si nous en croyons certains physiciens, nous sommes peut-être déjà en train d’entendre les premiers coups frappés par des « étrangers » qui viennent à notre rencontre. A moins que des pionniers discrets et réservés tentent dans certains laboratoires disséminés sur notre planète de se lancer à la conquête d’autres dimensions !

Science –fiction ? L’avenir nous l’apprendra. Cependant souvenons-nous que Pierre Teilhard de Chardin affirmait qu’à l’échelle de l’infini, seul le fantastique a des chances d’être vrai ?

Tout cela est du rêve, penserons certains, mais seul ce qu’on pense existe-t-il vraiment ? 

Où commence le Fantastique, et où finit-il ? Le Fantastique…c’est Dieu, à moins que ce soit le Diable…ou ni l’un ni l’Autre ! Quoi qu’il en soit, le Fantastique est partout, dans tout, sur tout… Il est dans le travail de l’abeille et de la fourmi. Il s’immisce à n’importe quelle échelle de l’infiniment petit à l’infiniment grand ? Le Fantastique n’est-il pas aussi dans le corps humain et le fonctionnement de ses organes,

Le problème de la vie et de la mort, fut, et demeure toujours, le problème initial. L’homme s’est installé faute de mieux, dans son inconfortable instabilité en faisant appel à sa riche imagination qui engendra philosophie et religions, seules thérapeutiques capables, sinon de guérir, du moins de soulager. Dialectiques philosophiques et religieuses offrent un intérêt certain, mais l’amalgame de vérités et d’erreurs qui en découle ne fait que creuser d’avantage l’immense fossé de l’incertitude. 

Notre cerveau est-il une mécanique complexe dans sa phase de rodage, ou bien est-il le noyau embryonnaire d’une perfection entravée dan son développement ? Le Bible nous dit que Dieu créa l’homme à son image ; sans doute l’homme porte-t-il en lui le don de la Création. Mais ce n’est pas suffisant, il se devait d’aller beaucoup plus loin…Adam pécha et perdit la vie éternelle…explication simpliste peut-être, mais non dénué de sens. Une force maléfique est venue faire dévier le destin de l’humanité toute entière, si l’on croit la véracité de la Bible, celle-ci écrite par des hommes imparfaits, mais inspirés nous dit-on. 

Que nous citions au hasard des époques : Moïse, Nietzsche, Pascal, Homère, Platon, etc.… Tous affirment ou infirment, la confusion est grande, la question demeure, le vide subsiste. Une seule chose est réelle : l’irréalité, le plus beau paradoxe jamais assimilé.

On ne peut nier ce monde inconnu appartenant à notre dimension qui n’est pas ou qui n’est plus le nôtre. Cependant les univers parallèles existent. C’est ce que nous allons tenter de démontrer.

ENTITES D’UNE AUTRE DIMENSION
 

Si la possession par des entités malfaisantes faisait partie du folklore d’entant, elle n’a rien perdu de sa réalité aujourd’hui. L’existence de ce problème s’étend à la planète entière ! Malgré une censure savamment orchestrée ces noumènes, extraterrestres non biologiques, depuis l’aube du monde hantent notre environnement ! Le Deutéronome les condamne sous le vocable de «  Fils de Bélial ». Ce texte sacré évoque la canaille lubrique de Guibéa qui, au temps des Juges, abusa de la concubine du lévite d’Ephraïm jusqu’à la faire mourir. Bélial désigne finalement la puissance infernale acharnée à pousser les hommes vers la mort. Ainsi le judaïsme assimile-t-il ce dernier au Diable, tel que la foi du charbonnier le conçoit. C’est le chef des esprits du mal. Ces démons sont des « esprits » mauvais qui assaillent l’homme dans son âme et dans son corps. Jadis ces « bêtes » mystérieuses hantaient les lieux déserts dont la désolation convenait à leur sinistre nature. De nos jours, c’est toujours dans la discrétion d’une route isolée, dans un bois, et parfois même à l’intérieur même d’une demeure qu’ils agissent. A la basse époque, le judaïsme identifiera les démons aux anges déchus, esprits impurs, en rébellion contre Dieu.

Aujourd’hui plus qu’hier, la vision d’un monde métaphysique et extrahumain fascine aussi bien les savants que les gens simples. L’homme moderne ne se satisfait plus de l’explication exclusivement physique et pseudo-scientifique du monde et de la vie. Les frontières dans lesquelles ont voulu les enfermer les mandarins du matérialisme ne lui suffisent plus.

En ce qui concerne le chemin emprunté par la science moderne, il est la négation pure et simple de la dimension métaphysique et spirituelle de l’homme. Et comme l’énonçait avec sagesse Laplace, « nous sommes loin de connaître toutes les forces de la nature et leurs divers modes d’action, qu’il serait indigne d’un philosophe de nier les phénomènes pour la seule raison qu’ils sont inexplicables dans l’état actuel de nos recherches ».

Le Coran évoque les Djinns, c’est à dire les démons de la tradition Islamique. Les Djinns sont des créatures distinctes des hommes. Ils appartiennent à une autre dimension du cosmos. Le Livre Saint assure qu’ils sont invisibles aux yeux des humains. Dans la langue arabe, « djinn » veut dire « caché, invisible ».

Un verset du Coran affirme : « Il vous voit, lui et ses suppôts, d’où vous ne les voyez pas… » C, 7,27. 

Bien avant que Mahomet, fondateur de la religion musulmane, ne rédige le Coran sous l’inspiration d’Allah, les Esséniens de Qumram, isolés dans les collines qui surplombent la mer Morte, attendaient que les anges les rejoignent pour la bataille finale contre le Mal. Il se préparaient à la « Guerre des fils de Lumières contre les Fils des Ténèbres ».

Cet affrontement se déroule actuellement sous nos yeux sans que nous en soyons conscients ! 

A suivre...  

A PROPOS DES AUTRES DIMENSIONS :
 
LES MYSTERIEUX GROS CHATS ; ET LE LIVRE RECENT DE L'AMI PATRICK DELSAUT SUR "LES UNIVERS PARALLELES" :
 
 
 
LIRE AUSSI "AUTRES DIMENSIONS", PAR L'AMI PATRICK DELSAUT : 

http://patrick.delsaut1.club.fr/autres_dimensions.html

LES INFORMATIONS DE "MONSIEUR X" :   

"LES FILS DE SATAN" :
 
http://ovniparanormal.over-blog.com/article-11916059.html
 
"VESTIGES EN CALIFORNIE" :
 
 
"UN ZOO ETRANGE ET INQUIETANT EN FRANCE" : AVEC LE LIEN VERS LES AUTRES ETUDES :
 
http://ovniparanormal.over-blog.com/article-11915920.html
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 11:56
Repost 0
Christian Macé Christian Macé
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 05:03
Nous republions cette information de "MONSIEUR X", car la page précédente devenait illisible.

agent-secret003-copie-1.gifLES FILS DE SATAN

 

L’image du Diable n’impressionne plus personne. L’iconographie populaire décrivant un être cornu, vêtu d’un justaucorps rouge, et portant le trident de Shiva a rejoint le tiroir où dort la dépouille de polichinelle. D’ailleurs avoir accordé à Satan des cornes fut une utopie. Les andouillers caractérisent les initiés et non les démons. Le Cernunos des Celtes en était pourvu, et le Moïse de Michel-Ange trônant à Saint-Pierre de Rome en est l’exemple le plus frappant.

Les seuls endroits où il se manifeste actuellement se découvrent au mois de juillet, lorsque de joyeux farceurs confondant la canicule avec carnaval, emprunte ses oripeaux pour s’élancer derrière les coureurs du Tour de France !

 

Les « Fils de Satan » que nous allons rencontrer existent pourtant bien. Ce sont ces entités extraterrestres non biologiques, qui depuis l’aube du monde hantent notre environnement ! Le Deutéronome les condamne sous le vocable de «  Fils de Bélial ». Ce texte sacré évoque la canaille lubrique de Guibéa qui, au temps des Juges, abusa de la concubine du lévite d’Ephraïm jusqu’à la faire mourir. Bélial désigne finalement la puissance infernale acharnée à pousser les hommes vers la mort. Ainsi le judaïsme assimile-t-il ce dernier au Diable, tel que la foi du charbonnier le conçoit. C’est le chef des esprits du mal. Ces démons sont des « esprits » mauvais qui assaillent l’homme dans son âme et dans son corps. Jadis ces « bêtes » mystérieuses hantaient les lieux déserts dont la désolation convenait à leur sinistre nature. De nos jours, c’est toujours dans la discrétion d’une route isolée, dans un bois, et parfois même à l’intérieur même d’une demeure qu’ils agissent. A la basse époque, le judaïsme identifiera les démons aux anges déchus, esprits impurs, en rébellion contre Dieu.

Aujourd’hui plus qu’hier, la vision d’un monde métaphysique et extra-humain fascine aussi bien les savants que les gens simples. L’homme moderne ne se satisfait plus de l’explication exclusivement physique et pseudo-scientifique du monde et de la vie. Les frontières dans lesquelles ont voulu les enfermer les mandarins du matérialisme ne lui suffisent plus.

En ce qui concerne le chemin emprunté par la science moderne, il est la négation pure et simple de la dimension métaphysique et spirituelle de l’homme. Et comme l’énonçait avec sagesse Laplace, « nous sommes loin de connaître toutes les forces de la nature et leurs divers modes d’action, qu’il serait indigne d’un philosophe de nier les phénomènes pour la seule raison qu’ils sont inexplicables dans l’état actuel de nos recherches ».

Le Coran évoque les Djinns, c’est à dire les démons de la tradition Islamique. Les Djinns sont des créatures distinctes des hommes. Ils appartiennent à une autre dimension du cosmos. Le Livre Saint assure qu’ils sont invisibles aux yeux des humains. Dans la langue arabe, « djinn » veut dire « caché, invisible ».

Un verset du Coran affirme : « Il vous voit, lui et ses suppôts, d’où vous ne les voyez pas… » C, 7,27.

 

Bien avant que Mahomet, fondateur de la religion musulmane, ne rédige le Coran sous l’inspiration d’Allah, les Esséniens de Qumram, isolés dans les collines qui surplombent la mer Morte, attendaient que les anges les rejoignent pour la bataille finale contre le Mal. Il se préparaient à la « Guerre des fils de Lumières contre les Fils des Ténèbres ».

Cet affrontement se déroule actuellement sous nos yeux sans que nous en soyons conscients !
A suivre...

Repost 0
Christian Macé Christian Macé
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 04:46
Nous republions cette information de "MONSIEUR X", car la mise en forme précédente laissait à désirer.


agent-secret005.gifVESTIGES EN CALIFORNIE

 

Une tour indienne, implantée sur un haut sommet du Grand Canyon, recèle de très jolies peintures « naïves » truffées de symboles. Ces tableaux sont attribués aux Indiens Navajood-Tusayan. Ces œuvres d’art illustrent le mythe universel de la destruction diluvienne, et c’est avec surprise que l’on découvre dans leur composition , la description de machines volantes descendant du ciel et d’être à tête d’insecte ou d’oiseau dotés d’ailes…

La tour de Desert Point View était utilisée par les Indiens pour transmettre des messages optiques, à l’aide de miroirs. Sa position topographique et les mystérieux dessins qui la décorent était un lieu sacré au sein duquel les Navajood-Tusayan rendaient un culte particulier à un dieu oiseau ressemblant à une mante religieuse.

 

Les Indiens Piautes racontent qu’autrefois la Californie était peuplée d’une race nommée « Havmusuva ». Ces êtres se servaient de « canots volants » argentés et munis d’ailes. Ils volaient à la manière des aigles et faisaient un bruit de roue. Plus intéressant encore : ils se servaient d’un petit tube, tenu d’une main, et avec lequel ils paralysaient ou assourdissaient leurs ennemis, produisant une sensation comparable à une averse d’épines de cactus.

 

Dans son prestigieux album «  Les Peuples du Totem » (Editions Atlas) , Norman Bancroft-Hunt présente la sculpture commémorative représentant un homme–hibou Thilinkits, de Yakutat. Selon la légende, cet être aurait vécu jusqu’en 1890. Il aurait été tué à Icy Bay par la chute d’un arbre. Son corps ne fut jamais retrouvé car des hordes de corneilles le dévorèrent.

 

C’est dans l’arbre qui provoqua sa fin que l’image de l’homme-hibou fut taillée.

A suivre...

Repost 0
Christian Macé Christian Macé
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 04:24

Nous continuons la divulgation des informations de "MONSIEUR X", toujours très averti...

agent-secret005.gifAujourd'hui : 


UN ZOO ETRANGE ET INQUIETANT EN FRANCE   

Les Français ont la mémoire courte, et une brûlante actualité prend souvent le pas sur des faits divers insolites qui passent inaperçus. C’est dommage, car notre pays aussi a connu quelques mystères qui méritent d’être rapportés.

Nous parlerons pas de la polémique qui oppose actuellement les éleveurs de moutons des Alpes-Maritimes, des Alpes de Haute Provence et des Hautes Alpes au Gouvernement, sur la présence des loups dans ces régions, mais d’un prédateur qualifié, qui en 1994, provoqua une plainte des agriculteurs et des éleveurs de la FDSEA vosgiens qui portèrent plainte contre X après les méfaits d’un supposé loup qui égorgea 82 bêtes d’élevage. Les plaignants estimèrent que ces exactions avaient été commises par une animal à « l’instigation d’une personne » aux fins d’expérimentations scientifiques. Le « Loup des Vosges » fit sa première apparition en mai, dans la forêt de Senonges, et le dernier forfait eut lieu le 7 décembre contre une pouliche.

Malin comme un singe, rusé comme un renard « le Loup des Vosges » défraya la chronique des faits divers tout au long du second semestre 1994. En dévorant une jeune pouliche au début du mois de décembre le tueur de la forêt signa son 83 ème forfait !

Curieusement, on signale depuis déjà pas mal d’années, dans plusieurs régions de France de telles destructions attribuées à de nuisibles totalement inconnus.

Nous le savons, l’apparition d’animaux fabuleux donne lieu, depuis les temps les plus reculés, aux mythes les plus solides et aux légendes les plus extraordinaires. L’imagination populaire à apporté à cet édifice quelques uns de ses plus beaux fleurons. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les bêtes mystérieuses n’ont pas totalement disparu et, depuis une ou deux décennies, on peut se demander si des êtres issus d’un autre espace ne procèdent pas à l’adaptation sur notre planète d’animaux totalement inconnus. Remémorons nous les termes de la plainte des membres de la FDSEA : « à l’instigation d’une personne aux fins d’expérimentation scientifique ( ?) .".    

Ouvrons ensemble quelques dossiers oubliés. 
 

En 1965, dans la région de Toulouse, les troupeaux des pères trappistes de l’abbaye de Sainte-Marie-du désert et ceux du Comte d’Orgeix furent décimés par un animal mystérieux . Trois étudiants de la région de Cadours qui circulaient un soir en voiture, virent deux animaux d’une taille supérieure à celle d’un chien loup. Ils avaient le pelage beige clair. Ces étranges créatures faisaient penser à d’énormes molosses, aux yeux globuleux. Les tueurs à quatre pattes disparurent aussi mystérieusement qu’ils étaient apparus.

Un an plus tard, au mois de mai, dans la région de Pignans (Var), un métayer. M. Baptistin G…, qui dormait dans une petite maison située à 2 km du village , fut réveillé par des aboiements furieux de son chien. Il se leva, donna de la lumière et aperçut la silhouette d’un animal colossal qui s’enfonçait dans les ténèbres. Le lendemain matin, il découvrit auprès du bassin d’arrosage des empreintes de dimensions tout à fait surprenantes.

Les autorités furent alertée. Le service des Eaux et Forêts photographia les traces et en fit un moulage, mais personne ne fut capable de dire à quel genre d’animal elles appartenaient.

Pendant plusieurs semaines, les habitants de la région n’osèrent plus sortir le soir et les plus audacieux, ne manquaient pas d’emporter avec eux un bon fusil.

Dans son livre « Les Chroniques des mondes parallèles » (Les énigmes de l’univers---Robert Laffont Editeur—1974) Guy Tarade rapporte :

« En 1972, dans la région du Vigan, dans l’Hérault, des étudiants en médecine qui participaient à une chasse dans une zone enneigée découvrirent les empreintes d’un animal inconnu. Ils suivirent ses traces pendant plusieurs kilomètres. Soudain, celles-ci disparurent devant un rocher qui émergeait du sol. La bête semblait s’être dressée sur son train arrière et avoir été récupérée par des maîtres situés à bord d’une machine volante ! ».

A la mi-août 1966, un monstre hanta la région de Draguignan, près de la route qui conduit à Grasse, région où plusieurs OVNI avaient été aperçus en vol et au sol.

Un ancien militaire, M. Paul G…, se trouva un matin vers 7 heures face à face avec la bête. L’animal avait la gueule ouverte : un museau pointu, assez long et des dents triangulaires. Elle avait sous le cou un goitre qui lui donnait un aspect effrayant. Les oreilles étaient courtes comme celles d’un chien, mais très pointues. Le corps était très long et recouvert d’un pelage gris, prolongé par une queue longue d’au moins 40 cm.

UN ZOO INQUIETANT 

Parfois la nature se fourvoie dans ses créations, mais les monstres hybrides sont bien connus des savants qui les identifient avec précision.. A Cadours, à Pignans, à Draguignan, les inquiétants animaux parvinrent à s’enfuir et à se faire oublier. Leur présence pourrait être considérée comme un canular, si des traces ne faisaient foi de leur réelle présence. Il arrive cependant que d’étranges bêtes tombent sous les coups des chasseurs. M. Henri C... , un Nemrod vauclusien, tua près d’un petit bois situé aux confins du Vaucluse et des Hautes Alpes, un animal inconnu qui avait la taille d’un gros chien pesant 25 kg. Sa tête ressemblait à celle d’un renard, mais un front fuyant lui donnait une longueur démesurée. Son pelage était court et roux, ses pattes rondes, et il était doté en outre d’une longue queue et d’oreilles pointues. Sa gueule possédait des crocs redoutables et particulièrement dangereux.

En 1967, on signala la présence de nombreux monstres un peu partout en France. Dans la Creuse notamment, entre Royère et Chavanat, une sorte de félin inconnu fut débusqué par un cultivateur du hameau de Cloux Valleret, M. Simo…Huit jours plus tôt, des fermiers vosgiens (déjà) avaient traqué un animal d’espèce indéterminée qui ressemblait à un loup.

En Italie, au mois de juin 1970, à Meldola, à une dizaine de kilomètres de Forli, un paysan prétendit avoir rencontré une sorte de dragon long de six à sept mètres et dont le corps avait 25 cm de diamètre. Les carabiniers organisèrent une battue qui ne donna aucun résultat. Le monstre se manifesta à une ou deux autres reprises et disparut pour toujours.

A suivre...

LES INFORMATIONS DE "MONSIEUR X" :

http://ovniparanormal.over-blog.com/article-11897203.html

Repost 0
Christian Macé Christian Macé
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 02:13
LES OVNIS PRtornades-05-copie-1.gifOTEGENT LE MEXIQUE CONTRE L'OURAGAN DEAN ?...
 
Mise en ligne toute récente :
 
 
Traduction "Google" :
 
TEXTE :
 
Quelques résidants mexicains croient qu'uFOs les protégera contre doyen By Maggie Lineback d'ouragan VERSION AMICALE Maggie Lineback d'IMPRIMEUR d'HISTOIRE d'Email Le photographe Austin Anderson et Kris correspondant Gutierrez s'asseyent sur notre vitesse à l'aéroport à Tampico. La Note Du Rédacteur : Maggie Lineback mettra à jour ce blog fréquemment en jours prochains comme le doyen d'ouragan frappe le Mexique. ? E-mail Maggie Lineback TAMPICO, Mexique - nous sommes arrivés à l'aéroport à Tampico avec toute notre vitesse. Il est sûr de dire, nous n'emballent pas légèrement. Nous avons des boîtes et des boîtes de cas d'"pingouin" - durs, les caisses noires et imperméables à l'eau qui maintiennent toute notre vitesse sûre et sèche. Car nous attendons aux coutumes claires, il y avons un groupe des hommes dans des uniformes jaunes brillamment colorés, dans leurs 20s et 30s, qui coulent dans l'aéroport. Un type à la douane nous dit qu'ils travaillent aux plates-formes pétrolières dehors dans le Golfe. Petróleos Mexicanos (Pemex), Mexique d'Etat, compagnie nationalisée de pétrole, avait évacué des employés en prévision du donner l' assaut à. Nous avons juste reçu un E-mail du météorologiste Rick Reichmuth, cela indique que le doyen est maintenant un ouragan de la catégorie 5. ? Clic ici pour la dernière assurance du doyen du renard ? Clic ici pour dépister le doyen d'ouragan Archives de RelatedColumn que quelques résidants mexicains croient qu'uFOs les protégera contre la déclaration des droits des passagers de DeanAirline d'ouragan d'être décidé ce FallLanguage de la NASA : Décomposant des acronymes une lettre chez un TimeFood pour la pensée : Les journalistes et la Cuisine israélienne à chaînes de RestaurantsBiblical ont préparé par des archives de la perspective d'un producteur d'ArcheologistFull-page de nourriture des passages par heure. Nous attendons l'autre moitié du notre servons d' équipier à arriver. Nous passons le temps en parlant aux gens tout près. Ils disent qu'ils ne sont pas trop inquiétés de l'ouragan. Personne ne parle de partir - peut-être tout au plus elles pourraient obtenir de l'eau supplémentaire et de la nourriture en boîte. C'est une légende locale qu'uFOs protègent Tampico contre des ouragans. Le secteur n'a pas eu sérieux en décennies. On raconte que les étrangers ont leur base en mer, juste outre de la côte, et en protégeant leur base contre des ouragans, elles protègent également Tampico. Les pêcheurs ont apparemment vu des choses quand ils sont dehors la nuit, choses qu'ils réclament pourraient être l'UFOs. Pour le saké de la ville, et le nôtre, j'espère que l'UFOs sont vers le haut là, planant au-dessus de nous. Maggie Lineback est un producteur de bureau de Dallas.
Repost 0
Christian Macé Christian Macé

Présentation

  • : Le blog de Christian Macé. Je suis sur Facebook : https://www.facebook.com/christian.mace.9 Mais ce compte a été désactivé par facebook le 28 mai 2017 ! Ici mon nouveau compte sur facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100016937507751 Ou alors sur facebook dans la recherche, taper Christian Macé (Toulon). Mon compte sur Twitter : https://twitter.com/Mac44482203 Mon email : macec48@gmail.com Mon téléphone : 0629550094
  • Le blog de Christian Macé. Je suis sur Facebook : https://www.facebook.com/christian.mace.9 Mais ce compte a été désactivé par facebook le 28 mai 2017 ! Ici mon nouveau compte sur facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100016937507751 Ou alors sur facebook dans la recherche, taper Christian Macé (Toulon). Mon compte sur Twitter : https://twitter.com/Mac44482203  Mon email :  macec48@gmail.com  Mon téléphone : 0629550094
  • : Je suis né le 17 juin 1953 à Corbeil-Essonnes, en France. J'habitais initialement à Cogolin et maintenant à Toulon, dans le Var, en France. Cette photo en entête, je l'ai prise à Cogolin dans le Var en France le 29 septembre 2005 à 18 H 09. On voit deux ovnis que j'ai cerclé en rouge. Je n'avais rien vu à l'oeil nu... Ici l'actualité des phénomènes ovni et paranormaux...J'ai commencé à étudier le Phénomène des OVNIS dès l'année 1969, puis par la suite, je me suis aussi intéressé à l'étude des Phénomènes Paranormaux...J'ai fais parti en France, de diverses Associations de Recherches sur le Phénomène OVNI : "GEPA", "GEOS", "CFRU", secrétaire du Groupe Sentinelle...J'ai rédigé de nombreux articles concernant mes Recherches sur ces Phénomènes OVNIS et Paranormaux. Mon email : macec48@gmail.com
  • Contact

  • Macé
  • Passionné ovnis, paranormal et ésotérisme
  • Passionné ovnis, paranormal et ésotérisme

Le dossier des mystérieux félins en promenade

Il s'agit des apparitions et disparitions soudaines de félins, dont chat, panthères, etc. C'est l'affaire des Gros Chats. En fait, ils se meuvent à travers les Autres Dimensions... : http://ovniparanormal.over-blog.com/article-13739144.html

Recherche

Anomalies sur nos autres planetes

Dans le lien ci-après, il y a toute une liste de photos représentant d'étranges structures Extraterrestres sur nos planètes. Notamment celle sur Mercure, dont la forme pourrait être aussi un ovni : http://ovniparanormal.over-blog.com/article-cette-etrange-forme-ou-structure-sur-mercure-prise-en-photo-par-messenger-88037316.html

Pour joindre Christian Macé

Mon email : macec48@gmail.com Mon numéro tél. portable : 0629550094

Date de création de ce blog et nombre d'articles

J'ai créé ce blog le 06 juin 2007. En mai 2013, le nombre d'articles postés dépasse les 10000 articles.

Les Ethnologues-Géologues venus d'Ailleurs

Sur ce site ami, ce lien pour lire mon article "Les Ethnologues-Géologues venus d'Ailleurs" : http://www.infomysteres.com/temoin/ovnimace8.htm

Les Extraterrestres qui sont parmi nous et les Hommes en Noir

LES HOMMES EN NOIR MIB http://ovniparanormal.over-blog.com/christian-mac%C3%A9-ouvre-le-dossier-des-%C3%A9tranges-hommes-en-noir-mib

Ces Intelligences d'Outre-Mondes qui nous côtoient

Sur ce site Ami, le lien de mon article sur "Ces Intelligences d'Outre-Mondes qui nous côtoient". Et à la fin, ouvrir le "Sommaire" pour découvrir mes autres articles : http://ufoweb.free.fr/mace1.htm